Aller au contenu principal

Maïs-grain
Le prix du maïs sur pied entre 1 310 et 1 650 euros l’hectare

Producteurs laitiers et maïsiculteurs ont fixé la valeur d’un hectare de maïs sur pied.

Le rendement moyen départemental pourrait dépasser les 90 quintaux secs cette année.
Le rendement moyen départemental pourrait dépasser les 90 quintaux secs cette année.
© AAP

Contrairement aux années précédentes, le maïs est assez homogène cette année et d’un potentiel de rendement élevé. C’est l’un des premiers points sur lequel se sont entendus éleveurs laitiers et maïsiculteurs réunis le 4 septembre en présence de Thibaud Leroy, conseiller à la chambre d’agriculture, pour fixer la valeur d’un hectare de maïs sur pied. L’année 2011 avait été marquée par des conditions très défavorables et des perspectives de rendement en grains évaluées de 60 à100 quintaux. Ce ne sera pas le cas cette année alors que les semis ont été réalisés en partie au 12 avril et les jours suivants et l’autre partie à compter du 12 mai et les jours suivants.

Deux semaines de retard
Il s’ensuit des périodes de floraison elles aussi décalées, à savoir du 25 juillet au 5 août puis autour du 15 août. Cette date de floraison induit la date de récolte qui intervient 60 jours après entre 28 et 32 % d’humidité. «Une règle physiologique à laquelle il faut se tenir», a rappelé Thibaud Leroy. Par conséquent, l’ensilage des premiers semis peut s’envisager à partir du 1er octobre soit avec un retard de deux semaines environ par rapport à une année ordinaire alors que les semis effectués en mai seront ensilés à partir du 12 octobre soit avec un retard supplémentaire de deux semaines environ par rapport à la première période.
L’incidence sur la maturité est la seule conséquence du décalage des semis. En effet, pour ce qui concerne le rendement en grains, la récolte 2012 s’annonce excellente avec un rendement moyen départemental qui pourrait dépasser les 90 quintaux secs selon Thibaud Leroy. Le comptage des épis (Cf tableau 1), possible dès trois semaines après la floraison et jusqu’à la récolte, est un indicateur précieux pour une transaction équilibrée et juste. Pour ces différentes raisons, les participants ont retenu comme excellent rendement la barre des cent quintaux, comme bon rendement la barre de quatre vingt dix quintaux et comme rendement correct celle des quatre vingts quintaux. Rien à signaler côté sanitaire.

Viser la date optimum de l’ensilage
Les conseils techniques pour déterminer la période d’ensilage ont fait leur preuve au fil des années. Il est possible de con­naître la date assez longtemps à l’avance en suivant l’évolution de la matière sèche telle qu’elle est publiée régulièrement et ainsi récolter au stade optimum. La note Agpm-Info technique de juillet donne les points clefs pour la récolte et la conservation du maïs fourrage et elle est consultable sur le site www.fdsea80.fr.
Il n’est pas sûr que la demande en maïs ensilage soit très forte cette année. En effet, la pousse d’herbe a été bonne, les éleveurs ont pris une petite marge de sécurité et enfin les besoins semblent diminuer par le fait que bon nombre d’éleveurs laitiers semblent avoir abandonné l’engraissement des taurillons, gros consommateurs de maïs.

Le marché du maïs grain en forte hausse
Une chose semble certaine à leurs yeux, les cours du maïs grain sont en forte hausse. Le physique en rendu Bordeaux s’élevait le 4 septembre à 251 euros la tonne (+ 3 euros) contre 209 euros la tonne à la même date l’an dernier. C’est pourquoi, d’un commun accord, le prix prévisionnel du maïs grain a été fixé à 220 euros la tonne pour la campagne 2012-2013 contre 190 euros la campagne précédente.
Compte-tenu des autres éléments qui entrent dans le calcul (Cf www.fdsea80.fr rubrique documents utiles puis barèmes annuels), la valeur moyenne d’un hectare de maïs sur pied de la récolte 2012 se situe autour de 1 480 euros l’hectare pour un potentiel de 9 T de rendement en grains en sachant que ce rendement peut varier de 8 T à 10 T à l’hectare (Cf tableau).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Le marché aux bestiaux, installé sur 4 ha à Tilloy-les-Mofflaines, serait trop coûteux pour la Communauté urbaine  d’Arras (CUA).
Sans marché aux bestiaux d’Arras, l’élevage régional sera affaibli
La Communauté urbaine d’Arras (CUA), propriétaire du marché aux bestiaux, va cesser cette activité jugée trop onéreuse fin 2021.…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde