Aller au contenu principal

Chasse et armes
Le râtelier de grand-papa remplacé par le SIA

Les maisons France Services, les points d’accueil numériques des préfectures et sous- préfectures ou encore la fédération des chasseurs de la Somme mettent à disposition leurs matériels informatiques pour aider les chasseurs à déclarer leurs armes dans le nouveau système d’identification (SIA).

chasse et armes
Pour les détenteurs d’armes à feu – au premier rang desquels les chasseurs -, la création d’un compte personnel dans le SIA deviendra obligatoire à compter du 1er juillet 2023.
© V.F.

Quand on dit « SIA », beaucoup pensent au Salon international de l’agriculture qui se tient chaque à la porte de Versailles, à Paris. Sauf qu’il peut s’agir aussi d’autre chose, en l’occurrence le système d’information sur les armes qui est en fonctionnement depuis le 8 février dernier.

Les bugs informatiques des débuts n’étant désormais plus qu’un mauvais souvenir, la préfecture de la Somme a rappelé il y a quelques jours les obligations qui incombent aux détenteurs légaux d’armes. En effet, dans le cadre de la transformation numérique de la politique publique de contrôle des armes, un nouveau système d’information sur les armes (SIA) a été mis en en place cette année avec pour objectifs de « dématérialiser » et de « simplifier la gestion et le suivi des démarches administratives de commerce, d’acquisition et de détention d’armes ainsi que de sécuriser la détention et l’acquisition d’armes ». Pour les détenteurs d’armes à feu – au premier rang desquels les chasseurs -, la création d’un compte personnel dans le SIA deviendra obligatoire à compter du 1er juillet 2023.

service d'information des armes
© Ministère de l'Intérieur

Du côté de l’administration, cela ressemble bien à une piqûre de rappel. Mais voyant que certains détenteurs d’armes rencontrent des difficultés à utiliser le nouveau service ou qui ne seraient pas équipés d’un ordinateur et d’une connexion Internet – c’est rare, mais cela existe encore -, la préfecture de la Somme rappelait il y a quelques jours que « les détenteurs d’armes peuvent se rendre dans les maisons France Services et les points d’accueil numériques des préfectures et sous- préfectures ».

Où créer son compte personnel ?

La création de compte personnel dans le SIA est à effectuer sur un site dédié, relevant du ministère de l’Intérieur. D’après l’administration, la démarche est relativement simple : « Cette création de compte est similaire à la création d’un compte sur un site internet marchand », souligne en effet la préfecture de la Somme. Et d’ajouter que « s’agissant d’un compte nécessitant des informations personnelles ainsi que des éléments permettant de justifier de son droit à détenir et acquérir des armes, plusieurs documents justificatifs sont demandés au détenteur qui crée son compte, notamment une adresse mail valide ; une pièce d’identité ; un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois ; pour les chasseurs, un permis de chasser. »

Afin d’accompagner au mieux les chasseurs dans la création de leurs comptes, la Fédération départementale des chasseurs de la Somme (FDC) organise également des permanences d’assistance à Lamotte-Brebière. A ce jour, trois dates sont prévues, indique cette dernière. Il s’agit des mercredi 12, 19 et 26 octobre, de 8h30 à 12h30 et 14h à 17h. Les places étant limitées, il convient de prendre rendez-vous au 03.22.22.12.22 ou directement à partir de l’espace adhérent du site de la Fédération départementale de chasse (Connexion « chasseur »).

Selon les chiffres du secrétariat général du Service central des explosifs et des armes, la région Hauts-de-France compterait 280 642 détenteurs légaux d’armes de catégories A, B ou C. On considère que chaque détenteur a en sa possession en moyenne 2,27 armes, ce qui porte leur nombre à 638 745. Dans l’ex-Picardie, c’est dans le département de la Somme où l’on retrouve le nombre d’armes en détention légale le plus important (52 036) devant l’Oise (39 752) et l’Aisne (36 340).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bien que son industriel laitier, Danone, pousse à plus de production, le jeune Thomas Buquet a joué la prudence  et l’exploitation ne devrait pas produire plus. Au contraire, l’objectif est de descendre entre 70 et 75 vaches.
Un robot pour conforter la gestion du travail
À 26 ans, tout juste installé depuis un peu plus d’une année en Gaec avec son frère Nicolas à Blargies, dans le Nord-Ouest de l’…
Atelier de multiplication porcin cherche son nouvel éleveur
Depuis trente-trois ans, Agnès Boone-Duacheux exerce avec passion son métier d’éleveuse porcin spécialisée en multiplication,…
Rien qu’en 2022, la facture énergétique pour Sodiaal s’élève à 100 millions  d’euros supplémentaires par rapport  à l’an dernier.
Sodiaal décroche et s’en excuse auprès de ses coopérateurs
À la traîne depuis quelques mois en matière de prix du lait payé aux éleveurs par rapport à d’autres entreprises laitières, la…
Bertrand Achte, Maxence Turbant, Erwin Pardon et Leslie Camus.
Pas d'accord avec McCain sur les prix pour la campagne 2024
C'est historique : pour la seconde fois depuis sa création en 1997, le Gappi et McCain n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur…
Cristal Union
Cristal Union paiera « plus de 40 euros par tonne » les betteraves récoltées en 2022
Sans attendre la fin de la période d’arrachages des betteraves, le groupe coopératif Cristal Union a fini lui aussi par annoncer…
Quand il imagine un parcours d’obstacles, Arnaud Bazin pense toujours au cheval avant tout.
Arnaud Bazin, metteur en scène des concours de saut d’obstacles
Dans un concours hippique, c’est lui qui amène le décor. Il fait en sorte que les acteurs, couples cheval-cavalier, puissent y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde