Aller au contenu principal

Sport
Le rugby, sport implanté dans le monde agricole

Aurélie Joly évolue en tant que joueuse au Rugby Club Amiénois (RCA). Mais elle est également salariée dans une ferme d’élevage en tant que vachère. Deux passions aux nombreux points communs. L'équipe sort son calendrier annuel ce 1er décembre.

Cela fait maintenant six ans qu’Aurélie Joly pratique le rugby. Elle est arrivée au sein de l’équipe d’Amiens pendant l’été 2023 et évolue au poste de première ligne. «À la base, je suis originaire de Flixecourt», explique-t-elle. «Mais j’ai décidé de venir jouer à Amiens pour pouvoir avoir une équipe féminine complète et pouvoir faire des compétitions.» L’année dernière, les joueuses ont fini championnes de Fédérale 2.

 

Jongler entre sport et travail

À 28 ans, la jeune femme, compétitrice dans l’âme, travaille dans une exploitation agricole de vaches laitières à Gapennes. Sur un ton amusé, elle se dit surprise de l’implantation assez importante du rugby dans le domaine agricole : «Je ne viens pas du tout du domaine agricole. Mais j’ai l’impression que toutes les familles pratiquent le rugby.  Mon patron en a fait, sa fille également.» Le travail et les entraînements demandent une certaine organisation, ce qui n’est pas toujours facile. «Ce n’est pas évident. J’arrive souvent en retard, parfois je ne viens que pour trente minutes. Il m’arrive également de louper des entraînements…», affirme Aurélie.

 

Pousser des vaches,  c’est comme un ruck

Le rugby et l’agriculture sont des domaines avec beaucoup de points communs. Tout d’abord, il ne faut pas craindre les intempéries et être prêt à travailler ou à s’entraîner sous toutes les conditions possibles. Ce sont également deux domaines qui demandent une grande force physique : «Il faut une sacrée force, par exemple, quand il faut pousser des vaches, c’est comme si on était dans un ruck ! (une mêlée ouverte, ndlr)» Comme au travail, Aurélie souligne la bonne ambiance au sein du club : «l’équipe est réputée pour ça. On a une très bonne cohésion de groupe. On est vraiment très proche et c’est cela le plus important. C’est notre motivation quand on a eu une grosse journée et qu’on n’a pas spécialement envie de venir.»

 

Le retour des calendriers

La seule et unique équipe de rugby féminin d’Amiens est mise à l’honneur tous les ans avec la sortie de son calendrier. Au fil des années, il est devenu un classique amiénois attendu. Depuis maintenant plusieurs années, l’équipe senior met ainsi en avant la ville d’Amiens, l’ex-région Picardie, mais aussi et surtout le rugby et les joueuses.

Avec le calendrier, les joueuses du RCA ont de multiples ambitions, dont celle de recruter : «On aimerait recruter plus de filles pour agrandir l’équipe et s’assurer d’avoir toujours une équipe complète», explique Aurélie Joly. L’argent récolté par la vente des calendriers permet aussi d’organiser des voyages, pour renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe. À travers leurs photos, elles espèrent aussi faire passer un message. «Le but, c’est de s’amuser et de montrer que l’on peut être très féminine dans un sport très masculin. Ça pourrait donner l’envie à des jeunes filles d’essayer le sport.» Cette année le thème retenu est «hors-jeu», avec l’idée de plonger dans un vestiaire pendant l’avant-match, voir les filles se concentrer et se préparer : «Sur une des pages, on se fait des tresses mutuellement, c’est notre côté féminin qui ressort…» La mise en vente du calendrier est prévue à partir du vendredi 1er décembre au Bar l’Automaltique, à Amiens, dès 19h.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde