Aller au contenu principal

Le Space, de retour sous un format hybride

Placée sous le signe du bien-être animal, la 35e édition du Space se tiendra du 14 au 16 septembre à Rennes, puis le 17 septembre en digital. Un «retour au présentiel très attendu», selon son président Marcel Denieul.

Plus de 1 000 exposants sont attendus à Rennes pour le retour du Space dans son format original.
Plus de 1 000 exposants sont attendus à Rennes pour le retour du Space dans son format original.
© Space

Trois jours sur place, un jour en virtuel : c’est la nouvelle formule hybride qu’a choisie le Space pour sa 35e édition, du 14 au 16 septembre à Rennes (Ille-et-Vilaine). Après une édition 2020 totalement numérique pour cause de pandémie, «ce retour au présentiel est très attendu par tout le monde, exposants comme visiteurs», a souligné le président du salon Marcel Denieul devant la presse, le 31 août. Covid-19 oblige, le pass sanitaire sera exigé pour tous les participants. Par ailleurs, «toutes les entrées seront digitalisées» et «deux pôles de tests seront présents aux entrées» (réservés aux «dépannages»), a indiqué Anne-Marie Quéméner, la commissaire générale du Space. Malgré les incertitudes, le salon rassemblera «plus de 1 100 exposants, une participation très forte étant donné le contexte», s’est-elle félicitée. Le Space ne communique toutefois pas d’objectif de fréquentation.

 

Bien-être animal et des éleveurs

Cette année, le Space met notamment l’accent sur le bien-être animal. Un signe que «l’élevage devient une question de société», selon son président Marcel Denieul. L’Espace pour demain sera placé sous le thème «L’éleveur et ses animaux, un bien-être partagé». «Le bien-être animal ne va pas sans le bien-être des éleveurs, c’est un préalable souvent passé sous silence», résume le responsable de ce pôle, Didier Lucas. «Après avoir satisfait les besoins en quantité et en qualité, il faut peut-être aller un peu plus loin sur le bien-être animal et les conditions de rémunération», convient celui qui est aussi président de la Chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor. Et de prévenir : «Ce qui est acceptable aujourd’hui peut ne pas l’être demain.» Le sujet sera décliné à travers les matériels présentés au salon, mais aussi via plusieurs conférences, dont une avec le philosophe Jacques Ricot (mercredi 15 septembre).

Autre rendez-vous très attendu, le même jour : une conférence sur le Pacte vert et la future Pac avec Pierre Bascou, directeur général de l’Agriculture de la Commission européenne. «D’un point de vue macro, la Bretagne va globalement préserver ses acquis, contrairement aux réformes précédentes où elle avait beaucoup perdu, analyse André Sergent, président des Chambres d’agriculture de Bretagne. Mais ramenés à l’exploitation, il peut y avoir des changements assez importants, notamment avec les éco-régimes.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Les Grandes Gueules
Comme le monde agricole, les chasseurs ont désormais leur « Grande Gueule »
Pour faire partie du casting, il faut en avoir... de la gueule. L’émission radiophonique de débat d'actualité a dévoilé ce lundi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde