Aller au contenu principal

Evénement
Le Space va fêter ses 35 ans et se projette vers l’avenir

L’édition 2022 du Space reste sur un format 3 jours pleins comme l’an passé. Le salon va mettre l’accent sur la lutte contre le changement climatique, et va donner plus de place aux jeunes et à l’innovation. Plus de 1000 exposants sont déjà confirmés.

Space 2022
Marcel Denieul, président du Space, et Anne-Marie Quéméner, Commissaire générale, lancent l’édition du Space 2022 qui se présente bien, même si le contexte économique et international reste complexe.
© Nicole Ouvrard

Le Space se tiendra du 13 au 15 septembre à Rennes « après deux ans de frustration » : annulation en 2020 et une édition 2021 sous contraintes sanitaires. Il reste sur un format trois jours pleins, avec une nocturne le jeudi. Cela sera aussi l’occasion de fêter ses 35 ans.

Après le bien-être animal en 2021, l’Espace pour Demain aura comme thématique : « Comment l’élevage peut réduire son impact sur le climat ? ». « Nos filières ont un enjeu de neutralité carbone d’ici 2050, rappelle Marcel Denieul, président du Space. Les participants pourront voir du matériel mais surtout entendre beaucoup de témoignages d’éleveurs qui expliqueront comment, par leurs pratiques, ils ont diminué leur impact sur le climat. »

Trois tables rondes dédiées aux changements climatiques

Trois tables rondes seront organisées. Une première dédiée aux monogastriques : « Comment maintenir les performances en intégrant le bas carbone et la sobriété énergétique ». La seconde aura pour thématique « Les herbivores : source de solutions ! ». Et enfin une dernière, plus générale, s’interrogera pour savoir si l’élevage n’est pas le coupable idéal dans ces débats. « Notre objectif est de dire aux éleveurs qu’il y a une marge de manœuvre pour lutter contre le changement climatique qui peut être cohérente avec l’amélioration du revenu, expose le président. En revanche, dire "supprimer la viande et vous pourrez prendre l’avion comme vous voulez", ça c’est non ! »

Place aux jeunes et aux start-up

Nouveauté cette année : le Space donnera la parole à des jeunes qui sont engagés dans des formations agricoles. « La passion existe, il faut les mettre en valeur », soutient Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du Space. Deux ateliers par jour seront organisés afin que les étudiants puissent livrer leur vision du métier et leurs attentes. Objectif : améliorer l’attractivité des métiers autour de l’élevage.

Dans le Hall 4, les visiteurs pourront retrouver deux pôles consacrés aux start-up (Agretic et le Village by CA) « qui ont des réponses à donner au monde de l’élevage et à leurs fournisseurs ». Côté Innov’space, « il y aura beaucoup d’innovations à présenter », promet la commissaire générale. Les lauréats primés seront connus courant juillet.

1100 exposants sont déjà confirmés

Au 18 mai, quelque 1100 exposants sont inscrits pour participer au Space. Un chiffre qui devrait continuer de grimper d’ici la rentrée. « C’est supérieur à l’an passé, assure Anne-Marie Quéméner. Mais nous ne retrouverons pas les niveaux de 2019 compte tenu de la dimension internationale du salon, dans le contexte Covid et de guerre en Ukraine. » 185 exposants seront des nouveaux venus, principalement dans les domaines de l’aviculture, l’agronutrition, l’énergie et les équipements pour bovins. 318 sont des exposants internationaux, avec une offre conséquente en alimentation animale et en équipements. « Le Space est une référence pour l’Afrique de l’Ouest » d’où de nombreuses délégations afflueront. Des producteurs laitiers et avicoles d’Inde sont aussi attendus.

space 2022
Energies et climat seront deux sujets qui seront largement abordés au cours de l’édition 2022 du Space qui se déroulera du 13 au 15 septembre à Rennes.
© Space

Les races Blonde d’Aquitaine et Jersiaise à l’honneur

Les concours seront à nouveau un moment clé du Space. En viande, la Blonde d’Aquitaine et en lait, la Jersiaise seront les deux races mises à l’honneur. Sur les rings, prendront place le concours national de la race Jersiaise, le concours Prim’Holstein Atlantique, le challenge national de la race Blonde d’Aquitaine ainsi que dix concours interrégionaux et des présentations génétiques. 550 bovins sont attendus ainsi que 200 animaux de 11 races ovines et caprines. Par ailleurs, le Congrès Européen de la race Jersiaise se tiendra au Space. Une centaine de participants de 20 pays sont attendus.

La vente aux enchères Genomic Elite (Jersiaise, Holstein, Normande, Pie Rouge, Brune, Montbéliarde, Simmental, Blonde d’Aquitaine et Limousine) aura lieu le mercredi 14 septembre en physique et en digital.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde