Aller au contenu principal

Le troisième rendez vous de la pomme de terre fait le plein de visiteurs

Les producteurs de pommes de terre se sont donné rendez-vous pour s’informer sur les nouveautés de la filière.

© AAP

Jeudi 26 juin, le troisième rendez-vous technique de la pomme de terre a amené plus de mille visiteurs sur le site de Villers-saint-Christophe. Sur les sept pôles, les techniciens d’Arvalis ont présenté les nouvelles variétés, les produits phytos en cours d’homologation, les nouveaux matériels de broyage ainsi que le nouvel engrais Nexen qui limite la volatilisation lors de son épandage. Deux conférences ont rythmé la journée : l’une sur la production intégrée en pommes de terre et l’autre sur l’évolution de la conservation de ce tubercule.
Pierre Taupin, responsable technique chez Arvalis est revenu sur l’importance des pratiques culturales dans la lutte contre les nématodes à kystes. «Il est important d’éliminer les repousses, les déchets, de nettoyer le matériel mais avant tout, la rotation doit se faire sur cinq ans. Si c’est possible, il faut privilégier les variétés précoces et bien sûr résistantes. Les plants doivent être sains. Mais la meilleure lutte reste de traiter en juillet», explique-t-il.
Le pôle technique focalisé sur l’implantation de la pomme de terre, a mis en évidence grâce à un profil cultural l’impact de la date de plantation sur le tassement du sol. Lorsque la plantation se fait en mars, le sol peut être trop humide. Il faut donc bien le préparer pour aider la pomme de terre à mieux s’implanter et ne pas dégrader la structure du sol.
Arvalis a également testé deux nouveaux désherbants : Arcade et Metrix. La métribuzine étant interdite depuis plus d’un an sur les bassins de captage d’eau, les techniciens ont mis en évidence le cloisonnement inter-buttes pour éviter le ruissellement en stoppant l’eau. Quant à l’irrigation des pommes de terre, les techniciens d’Arvalis ont réalisé des essais pour déterminer la quantité d’eau à apporter selon les variétés.
Ces rendez-vous étaient encore l’occasion de présenter dix nouvelles variétés de pommes de terre de consommation : Célandine, Jazzy, Talentine, Malice, Alizée, Ambrine, Frivol, Noha, Passion et Stronga.
Une trentaine d'exposants étaient également à la disposition des visiteurs pour présenter divers produits et services.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde