Aller au contenu principal

Enseignement supérieur
L'école AgroParisTech salie par des affaires de viol

Une enquête réalisée en décembre par une association d’étudiants recense 17 viols et 141 agressions sexuelles subis par des étudiants actuellement scolarisés à AgroParisTech. Le directeur de l’établissement affirme avoir saisi le procureur de Paris.

agroparitech
© AgroParitech

Une association étudiante de sensibilisation à la sexualité (Cassis) a fait paraître les résultats d’une enquête sur les violences sexuelles et sexistes (VSS) au sein de l’école d’ingénieurs AgroParisTech. L’étude a été réalisée par mail en décembre auprès de 970 étudiants, de la première année de l’école d’ingénieur jusqu’au doctorat. Elle a permis de recenser, parmi 566 réponses complètes, 17 viols au cours de la scolarité, 141 agressions sexuelles, 526 comportements ou propos discriminatoires ou à connotation sexuelle. Les violences provenaient en grande majorité d’étudiants, mais aussi, dans une quarantaine de cas, d’enseignants et du personnel de l’établissement.

Prévention et sensibilisation

Pour les auteurs de l’étude, ce phénomène « n’a pas sa place dans un établissement d’enseignement supérieur ». Ils regrettent qu’une « partie non négligeable des étudiants et étudiantes n’a aujourd’hui pas conscience des faits de VSS au sein de l’école », soit parce qu’ils déclarent n’en avoir « jamais entendu parler », soit parce qu’ils considèrent « que les VSS ne sont pas un problème à AgroParisTech ». Un « fossé » qui dénote, pour les auteurs, un « détachement profond et dangereux de la communauté étudiante envers ces questions ». Une première enquête réalisée en 2019 avait recensé neuf situations de viol. Les étudiants demandent « des réactions urgentes en termes de prévention et de sensibilisation, là où les actions menées jusqu’à présent ont eu un impact réel mais encore insuffisant ».

Le procureur de Paris saisi

Interrogé par Le Monde, le directeur de l’établissement Laurent Buisson affirme avoir saisi le procureur de Paris le 20 juin à la suite de la lecture des résultats. Il promet pour la rentrée « des formations de sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles » et un « nouveau dispositif d’écoute. » Cette enquête intervient en plein déménagement de l’établissement sur le plateau de Saclay, où les étudiants côtoieront notamment ceux de l’École polytechnique et CentraleSupelec, également marqués par des récentes affaires de violences sexuelles. Ces derniers mois, des enquêtes internes similaires avaient révélé un phénomène comparable à celui constaté à AgroParisTech. À Polytechnique, 23 % des étudiantes affirmaient avoir été victimes d’au moins une agression sexuelle depuis le début de leur scolarité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bien que son industriel laitier, Danone, pousse à plus de production, le jeune Thomas Buquet a joué la prudence  et l’exploitation ne devrait pas produire plus. Au contraire, l’objectif est de descendre entre 70 et 75 vaches.
Un robot pour conforter la gestion du travail
À 26 ans, tout juste installé depuis un peu plus d’une année en Gaec avec son frère Nicolas à Blargies, dans le Nord-Ouest de l’…
Atelier de multiplication porcin cherche son nouvel éleveur
Depuis trente-trois ans, Agnès Boone-Duacheux exerce avec passion son métier d’éleveuse porcin spécialisée en multiplication,…
Rien qu’en 2022, la facture énergétique pour Sodiaal s’élève à 100 millions  d’euros supplémentaires par rapport  à l’an dernier.
Sodiaal décroche et s’en excuse auprès de ses coopérateurs
À la traîne depuis quelques mois en matière de prix du lait payé aux éleveurs par rapport à d’autres entreprises laitières, la…
Bertrand Achte, Maxence Turbant, Erwin Pardon et Leslie Camus.
Pas d'accord avec McCain sur les prix pour la campagne 2024
C'est historique : pour la seconde fois depuis sa création en 1997, le Gappi et McCain n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur…
Cristal Union
Cristal Union paiera « plus de 40 euros par tonne » les betteraves récoltées en 2022
Sans attendre la fin de la période d’arrachages des betteraves, le groupe coopératif Cristal Union a fini lui aussi par annoncer…
Quand il imagine un parcours d’obstacles, Arnaud Bazin pense toujours au cheval avant tout.
Arnaud Bazin, metteur en scène des concours de saut d’obstacles
Dans un concours hippique, c’est lui qui amène le décor. Il fait en sorte que les acteurs, couples cheval-cavalier, puissent y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde