Aller au contenu principal

L’élevage une priorité pour la chambre d’agriculture

Lors de la session du 28 novembre, le plan d’action préparé par le comité d’orientation de l’élevage a été présenté aux élus.

Françoise Crété, présidente du comité d'orientation de l'élevage : «nous devons absolument faciliter le développement des élevages qui saisiront les opportunités liées à la fin des quotas».
Françoise Crété, présidente du comité d'orientation de l'élevage : «nous devons absolument faciliter le développement des élevages qui saisiront les opportunités liées à la fin des quotas».
© AAP


Le 28 novembre, les élus de la chambre d‘agriculture se sont réunis pour la dernière session de l’année. De nombreux sujets d’actualité étaient à l’ordre du jour, tels que l’incidence de la PAC 2015-2020 sur la «Ferme Somme», l’état d’avancement des discussions sur le cinquième programme d’actions zones vulnérables et le programme d’aide à la mise aux normes dans la vallée de l’Authie.
Françoise Crété a également présenté la synthèse des travaux du comité d’orientation de l’élevage. La présidente du comité a insisté sur la volonté et la nécessité de mettre en place un véritable plan d’action pour l’élevage samarien. Voici le détail de la feuille de route d’ici fin 2014.

Vers le «made in exploitation»
Le premier axe de travail, «vers le made in exploitation», s’appuie sur le constat que le coût de l’alimentation pourrait être abaissé en améliorant la valorisation des fourrages et en augmentant leur productivité, mais aussi en produisant des matières azotées sur l’exploitation. C’est pourquoi la chambre d'agriculture va réaliser une série d’essais de cultures dérobées, de soja, lupin et autres nouvelles cultures fourragères. Il s’agira aussi d’accompagner les exploitations grâce à des diagnostics «autonomie» et au conseil.

Réussir, ensemble
Les charges de structures (hors amortissements et frais financiers) représentent plus de 30% du produit brut. Il s’agit donc de trouver des leviers pour baisser le coût des charges de main d’œuvre, de mécanisation et de bâtiment. Or des solutions existent : «nous pouvons nous appuyer sur les expériences des Cuma pour communiquer sur les possibilités en matière de partage de matériel ou de répartition des tâches comme la délégation de la plaine ou le recours au groupement d’employeurs, explique Françoise Crété. Pour se faire, nous devons recenser les bâtiments vides et faciliter leur transmission, mais aussi augmenter les compétences en management des employeurs, notamment grâce à la formation». Une première formation est d’ailleurs organisée fin janvier.

Préparer l’après 2015
Le développement des ateliers d’élevage doit souvent faire face à un parcours administratif difficile et à une incompréhension du grand public et de certains élus locaux. «Nous devons absolument faciliter le développement des élevages qui saisiront les opportunités liées à la fin des quotas en 2015», insiste Françoise Crété.
Dans ce but, le comité d’orientation a défini deux axes de travail : accompagner les porteurs de projets dans la mise en œuvre technique et dans l’intégration territoriale de leur projet, et informer et communiquer auprès de élus locaux.
D’autres chantiers compléteront ces principaux axes : la dématérialisation des passeports, ainsi que le développement de l’informatisation des éleveurs et le bouclage électronique des bovins. «Une campagne de sensibilisation des éleveurs à l’informatisation se déroulera à partir de janvier, explique Stéphane Verscheure, responsable élevage à la chambre d'agriculture. Les intérêts sont multiples : gain de temps, délais de notification raccourcis ou encore fiabilité des données». Une enquête sera aussi réalisée courant février auprès d’éleveurs non informatisés afin d’identifier les freins. Enfin des formations à l’utilisation de l’informatique en élevage et un accompagnement individuel seront proposés aux éleveurs. Bilan des actions : fin 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde