Aller au contenu principal

L’enseignement agricole, terreau d’avenir

Marqué par une hausse des effectifs et une diversification de ses formations, l’enseignement agricole poursuit sa mue : davantage de filles, des filières plus diversifiées, plus innovantes aussi, toujours en lien avec les territoires.

Le nombre d’élèves dans l’enseignement agricole a augmenté de 65 % en quarante ans. Les filles représentent désormais près de la moitié des effectifs.
Le nombre d’élèves dans l’enseignement agricole a augmenté de 65 % en quarante ans. Les filles représentent désormais près de la moitié des effectifs.
© D. R.


«La recherche et la formation sont des leviers indispensables pour répondre aux besoins urgents du monde agricole et rural et lui permettre de relever les défis auxquels il est confronté.» À travers les propos de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, on comprend la nécessaire articulation entre les nouveaux modèles agricoles à trouver et l’enseignement qui lui est dédié. Les résultats se traduisent de manière très concrète par la mise en place d’exploitations agricoles et d’ateliers technologiques qui participent à la transition vers des systèmes de production alliant performance économiques, sociales et environnementales. Près de 200 exploitations en polyculture élevage, grandes cultures, horticulture-arboriculture, viticulture, aquaculture (dont 123 disposent d’au moins un atelier conduit en agriculture biologique) et 23 ateliers technologiques forment, dans toute la France, les élèves en privilégiant la démons- tration et l’expérimentation.

Plus d’apprentis
Une diversification qui se traduit dans les effectifs : depuis 1975, le nombre d’élèves dans l’enseignement agricole a progressé de plus de 65 %*. Cette hausse est particulièrement notable dans l’apprentissage, avec un nombre d’apprentis qui a plus que doublé entre 1975 et 2017. L’alternance constitue aussi une voie de formation importante : 112 000 élèves et apprentis suivent cette voie : quatre sur dix se forment dans le secteur des services en milieu rural, un tiers dans celui de la production agricole, deux sur dix dans l’amé- nagement des espaces et la protection de l’environnement et, pour le reste, dans la transformation alimentaire et les secteurs non agricoles.

Les établissements d’enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage ont aussi connu une forte croissance de leurs effectifs. Le nombre d’étudiants accueillis dans ces établissements a presque triplé sur la même période. Et l’on constate que l’enseignement agricole s’est aujourd’hui ouvert davantage à la dimension internationale.

Autre facteur notable, l’offre de formation de l’enseignement supérieur agricole s’est aussi diversifiée, avec des classes préparatoires aux grandes écoles, mais aussi, des masters et des doctorats. Et de nombreuses ex- périmentations en matière d’innovation pédagogiques sont en cours, avec dix-huit établissements scolaires sous statut d’expérimentation et trois impliqués dans des lieux d’éducation associés.

Les établissements agricoles sont aussi un atout pour les territoires : l’animation et le développement font d’ailleurs partie de leurs missions. Des collaborations se mettent ainsi en place avec les établissements d’enseignements supérieurs et organismes de recherche. Les enseignants participent aussi à la mise en œuvre de projets tels que l’évolution des productions agricoles et agroalimentaires, l’éducation socio-cultu-relle, le développement territorial et la coopération internationale, contribuant ainsi à placer l’en- seignement agricole et, plus largement, l’agriculture, au centre des enjeux.

*Source : ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

Chiffres clés

806 établissements scolaires en France dont 430 lycées agricoles

37 % du budget du ministère de l’Agriculture

210 000 élèves

46 % des élèves sont des filles (contre 20 % en 1975)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Pour ses premières vendanges, Martin Ebersbach a pu compter sur l’aide de sa famille et de ses amis. Reste tout le travail de vinification à réaliser.  Dégustation de la première coupe de vin effervescent bio d’Ailly-sur-Noye début 2023. 
Une première vendange au Vignoble des Vœux
Pour pouvoir s’installer à la ferme familiale des Vœux, à Ailly-sur-Noye, Martin Ebersbach a planté un vignoble pour y produire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde