Aller au contenu principal

L’entreprise de demain ? «Agile, réactive et engagée»

Dans un contexte géopolitique mondial en mutation, l’enseignant et conférencier spécialiste des questions géopolitiques, Denis Deschamps, livre quelques clés aux dirigeants d’entreprises pour tenter de transformer des menaces potentielles en opportunités.

Le conférencier spécialiste des questions géopolitiques et géoéconomiques Denis Deschamps, le 23 janvier, à Mégacité Amiens.
Le conférencier spécialiste des questions géopolitiques et géoéconomiques Denis Deschamps, le 23 janvier, à Mégacité Amiens.
© V. F.

«Sans vision et sans ambition», le monde de demain sera «compliqué» pour les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité. Ce message brut, qui bouscule quelque peu les lignes, c’est celui envoyé par Denis Deschamps aux participants de l’assemblée générale de Cerfrance Picardie Nord de Seine, lundi 23 janvier. Éditeur d’une lettre géopolitique quotidienne pour les dirigeants d’entreprises, enseignant et conférencier en géopolitique et géoéconomie, Denis Deschamps a une lecture pourtant optimiste de l’évolution du monde, même si ce dernier est confronté à de nombreux bouleversements. 

Carte du monde en mouvement

Pour qualifier le contexte géopolitique mondial, il évoque un «monde asymétrique avec l’émergence de nouvelles puissances mondiales sans lesquelles on ne pourra pas faire», et dont «il faudra tenir compte des préoccupations». Selon le conférencier, le temps où deux puissances se partageaient l’influence sur le monde est révolu : «Les États-Unis sont à bout de souffle», prend-il en exemple. Les nouvelles puissances mondiales, ce sont des pays émergents à l’image de la Chine – «elle va devenir la première puissance mondiale, ce n’est qu’une question de temps» –, de l’Inde ou de l’Afrique. Témoin aussi de la volonté de la Russie à reconquérir sa grandeur impériale, la guerre en Ukraine va «durer et la situation va continuer à se dégrader», affirme M. Deschamps. D’autant que les alliances entre certains pays risquent de ne pas arranger les choses : «On peut se retrouver à tout moment engagé dans un conflit qu’on n’a pas voulu…» L’Union européenne dans tout cela ? «Si elle veut être une puissance, il doit faire tomber ses frontières internes et avoir une langue commune…» 

Faire preuve d’ouverture

Des thèmes comme la gestion de l’eau ou l’alimentation vont devenir «un vrai sujet» dans les décennies à venir, d’autant que la croissance de la population n’est pas prête de s’arrêter. Mais là où certains seraient tentés d’y voir un contexte anxiogène, l’enseignant et spécialiste de géopolitique y voit des opportunités : «Quand les lignes bougent, cela crée des opportunités», assure-t-il, image à l’appui : «Quand dans un village où il n’y a plus d’artisans, quelqu’un vient s’installer, il est le roi du pétrole. N’oublions pas que la nature a horreur du vide.»

Pour Denis Deschamps, l’enjeu pour les entreprises de demain est de «s’adapter, d’être agile, réactive et engagée». «C’est notre état d’esprit qui détermine notre réussite. Plus on se questionne, plus on élargit son cercle de connaissance et plus on est en capacité à prendre les bonnes décisions.» Et le conférencier de conclure : «On ne va pas changer le monde, mais on peut choisir la façon dont on décide d’y participer. La seule limite que l’on a, c’est ce qu’on est prêt à faire soi-même.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde