Aller au contenu principal

L’ère de l’après-glyphosate est dure pour Bayer

Le géant allemand de l’agrochimie accuse une perte de presque deux milliards d’euros au deuxième trimestre, notamment en raison de la baisse des ventes de solutions herbicides.

glyphosate bayer
© Pixabay

Le groupe allemand Bayer n'arrive pas à tourner la page Roundup, herbicide phare de Monsanto, racheté en 2018. Il a en effet annoncé, le 8 août dans un communiqué de presse, une perte nette d’1,887 milliards d'euros (Md€) au deuxième trimestre, en raison « du recul massif des ventes de produits à base de glyphosate », précise-t-il. Les ventes d'herbicides ont en effet plongé de 45,6 % sur un an pour l'ensemble du groupe, faisant chuter le chiffre d'affaires de sa division agrochimique de 18,5 % à 5 milliards d'euros.

Les ventes sont aussi plombées par les sécheresses qui ont réduit la demande des agriculteurs.

Par ailleurs, le groupe allemand fait face aux différents procès intentés contre le Roundup dans la composition duquel rentre le glyphosate. Or ce produit est considéré depuis 2015 comme cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). Ce que réfute pour sa part Bayer. Compte tenu de ces résultats en demi-teinte, le groupe a revu à la baisse les prévisions de son chiffre d’affaires annuel : environ 49 Md€ contre 51-52 Md€ en temps normal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde