Aller au contenu principal

Les agriculteurs mobilisés devant des hypermarchés E.Leclerc

Ce samedi matin, des agriculteurs de la Somme distribuaient des tracts aux clients des hypremarchés E. Leclerc de Rivery, Montdidier et Pont-Rémy, pour dénoncer la « désinformation » faite par le PDG de l'enseigne.

Les agriculteurs faisaient une action de communication aux consommateurs devant des hypermarchés E.Leclerc de la Somme.
Les agriculteurs faisaient une action de communication aux consommateurs devant des hypermarchés E.Leclerc de la Somme.
© Alix Penichou

« Bonjour, nous sommes agriculteurs. Nous demandons une meilleure répartition des marges. » Ce samedi matin, un peu plus d'une trentaine d'agriculteurs répondaient à l'appel à mobilisation de la FDSEA 80 et des Jeunes Agriculteurs et distribuaient des tracts aux clients des hypermarchés E. Leclerc de Rivery, Pont-Rémy et Montdidier.

Le but : dénoncer la « désinformation » récente de Michel Edouard Leclerc, PDG de l'enseigne du même nom. Celui-ci agite la menace d'une flambée des prix en hypermarché, alors que les Etats généraux de l'alimentation, qui réunissent tous les acteurs des filières agricoles (producteurs, transformateurs, distributeurs), tentent d'aboutir à une meilleure répartition des marges, et une prise en compte des coûts de production.


Des consommateurs solidaires

« Monsieur Leclerc annonce une hausse des prix de 5% à 15% sur des milliers d'articles alimentaires, sous prétexte d'aider les agriculteurs, explique Christophe D'Halescourt, éleveur à Hescamps. Alors que 6% du prix du panier alimentaire seulement nous revient. Sur un chariot de courses entier, les produits alimentaires représentent environ 40%. Il n'y a qu'à faire le calcul... Ca ne signifie sûrement pas une telle augmentation pour les consommateurs. »

Une mobilisation plutôt bien accueillie des clients. "Quand vous n'existerez plus, on n'aura plus rien à manger", encourage Thierry, au volant de sa voiture. Michel et sa fille Stéphanie, habitués du magasin, sont aussi d'accord : "On sait bien que le producteur est le lésé. Ils ont bien raison de montrer leur mécontentement."

Des discutions avec les directeurs

Dans les trois hypermarchés ciblés, des représentants JA et FDSEA 80 ont pu discuter avec les directeurs. Le directeur de Rivery, Monsieur Leclair, dit « comprendre le mécontentement des agriculteurs. C'est bien pour ça que nous nous engageons à vendre des produits des Hauts-de-France ». Mais Françoise Crété, présidente de la FDSA, tenait à ce que le magasin local fasse remonter le message à la hiérarchie : « Nous voulons rétablir la vérité sur le faux message que Michel Edouard Leclerc veut faire passer aux ménages. Et nous voulons qu'il s'engage dans des prix plus justes pour les producteurs. » Et de prévenir: « Nous mènerons des actions beaucoup plus fortes si rien ne change ! »

Alix Penichou

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde