Aller au contenu principal

Les agriculteurs vont pouvoir percevoir des indemnités journalières

Les principales caractéristiques de la nouvelle protection sociale.

Acompter du 1er janvier 2014, les exploitants agricoles, les conjoints collaborateurs et les aides familiaux percevront, sous conditions, des indemnités journalières en cas de maladie ou d’accident de la vie privée. Jusqu’à cette date, ils ne sont couverts qu’en cas d’accidents de travail ou de maladies profes­sionnelles. La création de ce nouveau dispositif était déjà inscrite dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013. En voici les principales caractéristiques.
- Il faut être affilié au régime d’assurance maladie (invalidité-maternité) de non-salariés agricoles depuis au moins un an. Et avoir cotisé.
- Le délai de carence est de trois jours d’hospitalisation et de sept jours en cas de maladie ou d’accident de la vie privée. Ce délai est calculé à compter de l’incapacité de travail.
- La durée maximale de l’indemnisation est de trois ans. En cas d’interruption suivie de reprise de travail, l’indemnité journalière peut être versée pendant une nouvelle période de trois ans.
- Le montant de l’indemnité est égal à 20,91 € pour les 28 premiers jours d’arrêt de travail. Ensuite, il passe à 27,88 € par jour. Le paiement est effectué par quinzaine.
- Sauf en cas d’hospitalisation, il convient d’adresser un avis d’arrêt de travail à la Mutuelle sociale agricole dans un délai de deux jours suivant la consultation chez le médecin.
- Cette mesure s’appliquera aux arrêts de travail établis à compter du 1er janvier 2014 (décret du 20 septembre 2013).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde