Aller au contenu principal

Les betteraviers veulent «clarté» et «stabilité du marché» jusqu’à 2020

La Confédération internationale des betteraviers européens réunie en assemblée.

© AAP

La Confédération internationale des betteraviers européens (Cibe), réunie en assemblée générale le 22 mai à Soleure, en Suisse, a appelé la Commission de Bruxelles à «assurer la clarté juridique et la stabilité du marché du sucre de l’UE jusqu’à 2020». Elle a réaffirmé notamment son «opposition aux mesures temporaires» de gestion (importations supplémentaires de sucre brut et commercialisation de quantités hors quota).
La Cibe –qui a élu son nouveau président, Bernhard Conzen (Allemagne), et deux vice-présidents, Eric Lainé (France) et Jorn Dalby (Danemark, précédent président)– réclame également que soit confirmée la suppression de la limitation des exportations de sucre de l’UE imposée par l’OMC (1,35 million de tonnes) après l’abolition des quotas le 30 septembre 2017. Elle demande aussi à la Commission de «rester ferme sur les accords bilatéraux et multilatéraux qui auront un impact négatif sur le marché communautaire et nuiront aux préférences commerciales octroyées aux pays ACP et les moins avancés».
Les betteraviers européens plaident par ailleurs pour une «adoption rapide d’une directive stable et cohérente sur les énergies renouvelables qui garantisse au moins les investissements actuels pour le bioéthanol et exclue tout revirement en termes d’objectifs» pour ce produit. Enfin, dans la perspective de l’abolition des quotas de sucre, la Cibe –qui a confirmé le 26 mai une augmentation de 2 % des surfaces plantées en betteraves dans l’UE pour la campagne 2014-2015– souligne «la nécessité de préparer en profondeur et de manière équilibrée avec les producteurs de sucre les accords professionnels qui doivent être mis en œuvre à partir du 1er octobre 2017».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde