Aller au contenu principal

Les bois dévoilent tous leurs secrets les 1er et 2 octobre

Cette troisième édition se renforce sur l’expérience des deux premières éditions. Plus de 2 000 visiteurs et 50 exposants sont attendus. La manifestation se destine aux forestiers et aux transformateurs de bois. 

Les concours de coupe de bois sportive et de débardage à cheval auront lieu le samedi 2 octobre. Ils rassembleront  des participants d’établissements des Hauts-de-France et de Belgique qui s’affronteront lors de plusieurs épreuves.  À l’issue de ces épreuves, une remise de prix sera organisée pour récompenser les participants.
Les concours de coupe de bois sportive et de débardage à cheval auront lieu le samedi 2 octobre. Ils rassembleront des participants d’établissements des Hauts-de-France et de Belgique qui s’affronteront lors de plusieurs épreuves. À l’issue de ces épreuves, une remise de prix sera organisée pour récompenser les participants.
© D. R.

En 2019, le succès du salon Rendez-vous Forêt-bois avait confirmé l’intérêt des professionnels pour un salon régional résolu-ment tourné vers les forestiers et les transformateurs.

Avec plus de 2 000 visiteurs et 50 exposants attendus en 2021, le salon devrait confirmer sa première place régionale.

Ce grand rendez-vous permettra aux propriétaires forestiers privés et aux professionnels des Hauts-de-France de se rencontrer grâce à de grands espaces de démonstrations en plein air, avec des temps d’échanges et de conférences. 

Les exposants présenteront leurs produits, savoir-faire et nouveautés et pourront valoriser les produits bois issus de la forêt des Hauts-de-France.

 

Des animations et des conférences à gogo

Destinées à présenter les savoir-faire de nos professionnels et les progrès récents en termes d’outils ou de machines, des démonstrations auront lieu tout au long des deux jours du salon :

- ameublissement du sol avant plantation,

- abattage de grumes,

- débardage mécanisé et à cheval,

sciage par une scierie mobile,

- élagage avec nacelle et de type «taille douce».

Deux concours seront également organisés : un concours de débardage à cheval, en partenariat avec le Pôle Trait du Nord, et un concours de coupe de bois sportive.

Les métiers de la forêt et du bois seront à nouveau à l’honneur dans cette 3e édition du salon. Ces métiers sont aujourd’hui peu connus du grand public et pour-tant, ils recrutent !

Près de 800 élèves seront accueil-lis tout au long de la journée du vendredi 1er octobre pour découvrir les métiers liés au bois, grâce à des visites sur les stands, des animations, des interventions de professionnels et des vidéos. 

Ce sera l’occasion pour la filière de montrer aux jeunes visiteurs l’étendue des métiers de la forêt et du bois, au travers de réalisations, du partage d’expérience des professionnels présents, des parcours de formation expliqués par les différentes écoles et organismes, d’animations... 

Ils pourront également assister à une démonstration de coupe sportive le jour de leur venue.

 

Informations pratiques

- Où ?
Au château de Villers-Châtel, 92 rue Émile Delaire 62690 Villers-Châtel
- Quand ?
Vendredi 1er et samedi 2 octobre 2021 de 9h30 à 18h
- Comment ?
En voiture : dans le triangle Bruay / Saint Pol / Arras,  situé à 30 mn d’Arras.
Accessible via la Chaus-sée Brunehaut à Estrée-Cauchy, par Cambligneul ou par Aubigny-en-Artois.
- Coordonnées GPS : RGF93 : 670504, 7030834 WGS84 : 50°22’28.1»N, 02°35’
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Aude Sorel, agricultrice à Courcelles-sous-Moyencourt, fait partie des Licornes, la seule équipe féminine de rubgy à XV du département. La compétitrice dans l’âme a trouvé dans ce club la cohésion de groupe qu’elle espérait.
Aude Sorel, Licorne par passion, agricultrice par vocation
L’équipe féminine amiénoise de rubgy à XV suscite l’engouement. Le collectif refondé cette année, tout en bonne humeur, performe…
Depuis 2019, un consortium réunissant l’interprofession de la pomme de terre, les Chambres d’agriculture, la FRSEA  et le Conseil régional Hauts-de-France alerte les pouvoirs publics sur les difficultés liées à l’arrêt de l’utilisation du CIPC pour le stockage des pommes de terre. 
5,9 millions mobilisables en 2022 pour moderniser le stockage
Le conseil régional des Hauts-de-France pourrait adopter, début février, la mise en place d’un nouvel appel à projets pour la…
Pour être applicable dès le printemps 2022, l’arrêté cadre de gestion de l’eau devra faire l’objet d’une consultation publique dans les prochaines semaines.
Irrigation : la Dreal demande des restrictions drastiques dès 2022
La Dreal des Hauts-de-France veut utiliser une «harmonisation» pour faire passer des restrictions drastiques des volumes d’eau…
Payés pour réduire leurs volumes de lait bio
Face à la crise du lait bio, la coopérative Sodiaal a annoncé fin décembre à ses adhérents…
Au 1er janvier 2022, les éleveurs devront avoir signé un contrat de trois ans minimum pour les jeunes bovins, génisses, et vaches allaitantes de races à viande. Une mesure issue de la loi Egalim 2.
Contrats en bovins viande : derniers vertiges avant le grand saut
Alors que la contractualisation deviendra obligatoire au 1er janvier pour certaines catégories de bovins viande, la…
mobilisation
Menacée par des riverains récalcitrants, une ferme de l’Oise fait appel pour être respectée
Environ 200 agriculteurs se sont mobilisés le 30 décembre pour soutenir un de leurs collègues en conflit avec un collectif de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde