Aller au contenu principal

Les camions Novial roulent au colza

Dès ce mois d’avril, Novial livre des aliments pour animaux d’élevage grâce à un carburant 100 % végétal et local. Le fabriquant est le premier français à choisir l’Oleo 100 à base de colza pour sa flotte interne de poids lourds.

Dix camions de la flotte interne de Novial roulent à l’Oleo 100, le carburant 100 % colza français de Saipol (Groupe Avril).
© D. R.

 

Et si les tourteaux de colza destinés à l’alimentation du troupeau étaient livrés dans des camions qui roulent eux-même au colza ? C’est le choix qu’a fait le fabriquant en nutrition animale Novial, filiale de la coopérative Noriap. Dès ce mois-ci, dix camions sur la vingtaine de la flotte interne roulent à l’Oleo 100, le carburant 100 % colza français de Saipol (Groupe Avril).

Une cuve a été installée au site de Noyelles-sur-Escaut (59) pour la flotte captive de camions. «Les nouveaux véhicules Renault Trucks sont compatibles avec OLEO 100. Pour les anciens, ils peuvent être légèrement modifiés par le concessionnaire pour rouler avec ce carburant végétal», assure-t-on chez Novial. L’objectif à terme est de convertir toute la flotte à cette énergie, soit les camions des cinq usines de production, afin de livrer les 355 000 tonnes d’aliment destinées principalement aux éleveurs de Normandie et des Hauts-de-France.

 

- 60 % d’émissions de CO2

Voilà maintenant six ans que l’entreprise s’engage dans la réduction de son empreinte carbone. L’entreprise avait ainsi décroché la certification ISO 50 001. «Avec le passage à l’Oleo 100, Novial franchit une étape supplémentaire dans son engagement dans la préservation des ressources», témoigne Gaël Peslerbe, directeur général Novial dans un communiqué. En effet, le carburant «100% renouvelable et biodégradable» permettrait de réduire de 60 % les émissions de CO2 et jusqu’à 80 % de particules fines tout en restant un carburant. Le coût, lui, n’est pas plus élevé. Saipol assure qu’OLEO 100 est «capable d’offrir une performance énergétique équivalente à celle du gazole, au même  prix au kilomètre parcouru… mais en plus propre

 

Soutenir la filière colza

En plus de rouler plus vert, Novial se félicite de participer à la création de valeur pour l’agriculture locale, particulièrement pour la culture de colza, puiqu’Oleo 100 est un co-produit du tourteau de colza. «La nutrition animale doit prendre toute sa place dans le développement de la filière colza permettant de créer de la valeur à la fois pour les agriculteurs et pour les éleveurs tout en favorisant l’indépendance protéique des territoires», ajoute Gaël Peslerbe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde