Aller au contenu principal

Élevage avicole
Les conséquences de la grippe aviaire frappent encore la Somme

Dans le doute, «compte tenu d’une mortalité importante et d’un lien épidémiologique avec un foyer de grippe aviaire confirmé dans le Nord», les six-mille volailles d’un élevage de Saint-Fuscien ont été abattues ce 21 novembre. Une zone réglementée temporaire (ZRT) de 3 km est en place.

Les six-mille volailles de l'élevage ont été abattues par mesure de précaution.
© Pixabay

Nouveau coup dur pour les éleveurs avicoles de la Somme. La présence d’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est fortement suspectée au sein d’un élevage de Saint-Fuscien. Lundi 21 novembre, après avoir constaté «une mortalité importante et un lien épidémiologique avec un foyer confirmé dans le département du Nord (présence de volailles acquises dans le foyer contaminé)», une opération d’abattage préventive des six-mille volailles présentes sur l’élevage concerné a été menée «afin d’éviter la propagation du virus», annonce la préfecture dans un communiqué du 22 novembre.

Zone réglementée temporaire en place...

L’éleveur sera indemnisé des pertes subies, assure-t-elle. Mais les éleveurs voisins subiront aussi les conséquences, puisqu’une zone réglementée temporaire (ZRT) d’un rayon de 3 km est mise en place. Amiens, Boves, Cagny, Dury, Saint-en-Amiénois et Saint-Fuscien sont concernées. «Dans ces communes, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques. En particulier, les mouvements de volailles et d’oiseaux captifs sont interdits, sauf dérogation accordées par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP)», précise la préfecture.

... étendue si confirmation de la maladie

En cas de confirmation de la maladie, le périmètre réglementé devra être étendu conformément aux instructions du ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire (zone de protection de 3 km, zone de surveillance de 10 km et zone réglementée supplémentaire de 20 km). Les services de l’Etat rappellent l’importance du respect des mesures de biosécurité sur l’ensemble du département. La mise à l’abri, notamment, est obligatoire depuis que la France métropolitaine est en risque élevé au regard de l’IAHP.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde