Aller au contenu principal

Les conséquences d'une réduction des aides couplées PAC pour l'élevage

La Coopération agricole s'inquiète du risque de désorganisation des filières, et en particulier d'élevage bovin, si le ministère de l'Agriculture va jusqu'au bout de son intention de réduire les aides couplées.

Aides couplées bovins
Une réduction importante des aides couplées n’aura que des effets dramatiques sur la dynamique d’organisation de la filière, le potentiel de production et l’amélioration du revenu des éleveurs ou des opérateurs », craint la Coopération agricole.
© Pixabay

Le ministère de l’Agriculture envisage de réduire les aides couplées à hauteur de 250 millions d’euros. « Cette baisse de revenus pour les élevages, de l’ordre de 30 à 50 %, inquiète particulièrement la filière en pleine structuration et pas encore prête à se passer de ce soutien vital », a indiqué la Coopération agricole, filière bovine, dans un communiqué fin mars. Elle explique notamment avoir besoin de « temps » : « les prix du marché ne permettent toujours pas de couvrir les coûts de production de la filière qui, pour subsister, est forcée de compter sur le soutien des pouvoirs publics via les aides de la PAC ».

Or la Coopération s’est engagée depuis quelques années sur de la création de la valeur par le marché, en particulier avec le développement du Label Rouge. « Une réduction importante de ce soutien n’aura que des effets dramatiques sur la dynamique d’organisation de la filière, le potentiel de production et l’amélioration du revenu des éleveurs ou des opérateurs », souligne le communiqué.

Pour Bruno Colin, président de la filière bovine de la Coopération agricole, « réduire prématurément les aides accordées aux élevages de bovins viande, c’est condamner l’avenir de toute une filière ! ». Cette dernière représente 43 coopératives, 36 000 éleveurs, 70 % de gros bovins en label rouge et 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuels. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
La période de l’intercampagne est propice pour nettoyer et désinfecter locaux et matériels.
Pommes de terre : faire le grand nettoyage de printemps
Si cela n’a pas déjà été fait lors de la dernière intercampagne, il faut absolument procéder cette année  à un grand nettoyage…
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde