Aller au contenu principal

Les « efforts » des agriculteurs salués par Stéphane Haussoulier

Dans ses vœux aux Samariens, le président du Conseil départemental Stéphane Haussoulier adresse ses remerciements « à ceux qui ont fait des efforts » pendant les périodes de confinement, dont les agriculteurs. 

Stéphane Haussoulier
Le président du Conseil départemental de la Somme lors d'une rencontre avec la profession agricole il y a quelques jours à Lafreguismont-Saint-Martin.
© Jeunes Agriculteurs de la Somme

Dans un contexte sanitaire qui continue d’être sensible, les cérémonies de vœux aux populations et forces vives ne seront pas tout à fait les mêmes que l’an dernier à la même époque. En tant que président du Conseil départemental de la Somme, c’est donc dans une lettre que Stéphane Haussoulier s’est adressé le 1er janvier aux habitants du département.

Après un retour sur l’année 2020 « particulière à tous points de vue », le président Haussoulier rappelle ce qu’a été la mobilisation du Département « dès les premières heures de la crise, et tout au long de l’année 2020 » : « Nos travailleurs sociaux, nos médecins, nos sage-femmes, ont continué à se rendre au domicile des personnes et des familles qui ne pouvaient pas se déplacer. Nos Maisons des solidarités et de l’insertion sont restées ouvertes. Nos agents des routes ont continué à œuvrer pour votre sécurité. Nos agents des collèges se sont mobilisés pour offrir à vos enfants un accueil en toute sécurité… », détaille-t-il.

Les efforts de plusieurs professions remerciés

Puis Stéphane Haussoulier souligne l’engagement d’autres acteurs, ceux que l’on nommé communément les « forces vives » du territoire et qui entretiennent une relation indirecte avec le Conseil départemental : « Je pense à l'ensemble du corps médical, paramédical, aux ambulanciers, aux sapeurs pompiers, aux éboueurs, à nos services administratifs et techniques, à nos caissières des grandes surfaces, aux transporteurs routiers, aux agriculteurs qui nous nourrissent, à tant d'autres que je ne peux tous les citer, sans eux rien n’aurait été possible. Je le redis ici, nous leur devons beaucoup et ne les remercierons jamais assez pour les efforts qu’ils ont faits pendant les périodes de confinement que nous avons traversées », a dit M. Haussoulier.

Une aide au secteur touristique

Dans la suite de son propos, le président du Département rappelle enfin les aides « nouvelles » qui ont été créées, « adaptées au contexte que nous traversons ».

La crise liée à la Covid-19 n’étant pas encore terminée, « l’ensemble de ces aides sont prolongées pour toute l’année 2021 ». Et d’annoncer que d’autres mesures pourraient également être mises en place dans les prochains mois : pour l’accueil et la garde d’enfants, pour les clubs sportifs, les lieux de culture, les commerçants de proximité, les personnes handicapées, les aînés…

L’activité touristique devrait elle aussi figurer parmi les secteurs aidés en 2021 avec la proposition de Stéphane Haussoulier d’une « aide directe à celles et ceux qui viendront passer un séjour dans la Somme ». A bien y regarder, si ce coup de pouce ne concerne pas directement le monde agricole, certains agriculteurs proposant des prestatations de loisirs, d’hébergement ou de restauration pourraient toutefois en tirer profit de manière indirecte. Ne reste donc plus qu’à croiser les doigts pour que la prochaine saison touristique soit plus sereine qu’en 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde