Aller au contenu principal

Les engagements de la filière bovine ne sont pas respectés

Les représentants de la filière bovine, les industriels et la grande distribution s’étaient engagés à augmenter les prix des animaux de 5 centimes par kilo de carcasse chaque semaine.

© AAP

Lors de la table-ronde entre les acteurs de la filière bovine du 17 juin dernier, les représentants de l’aval de la filière (négociants, organisations de producteurs commerciales, entreprises industrielles et enseignes de la grande distribution) avaient reconnu la situation économique catastrophique des éleveurs. Ils s’étaient alors engagés à revaloriser les prix jusqu’à couverture des coûts de production des éleveurs bovins devant le ministre, en payant cinq centimes de plus par kilo de carcasse. L'augmentation devait être appliquée chaque semaine pour progressivement couvrir les coûts de revient.
Le tableau ci-contre indique les cotations nationales réelles, ainsi que les prix objectifs qui auraient dû être pratiqués suite aux engagements pris par les industriels et la grande distribution.

REACTION

Ludovic Cauchois, président de la section bovine de la Fdsea de la Somme

«Restons vigilants»

Quand on analyse le tableau, il n’apparaît pas de hausse significative des cotations, comme cela avait été prévu lors de la table ronde au mois de juin. Il est clair que des acteurs de la filière n’ont pas respecté leurs engagements aussi bien les abatteurs, les transformateurs que les grandes surfaces. Et quand on les interroge, chacun se rejette la balle. C’est pour cela que nous devons continuer à être présents et à les surveiller. Nous allons poursuivre les contrôles dans les supermarchés, regarder l’origine des produits et effectuer des relevés de prix dans les magasins. N’hésitez pas à en faire et nous faire remonter les informations pour vérifier que tout le monde joue le jeu. Ça prendra le temps qu’il faudra, mais on ne lâchera pas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde