Aller au contenu principal

Les exploitants concernés par le changement de caisse

Dès le 1er janvier 2014 simplifiez vos démarches

© AAP

Les agriculteurs employeurs de main d’œuvre vont recevoir prochainement un courrier des partenaires sociaux leur proposant de changer de caisse de retraite complémentaire pour leurs salariés. De quoi s’agit-il ?
La retraite est composée de deux parties : une retraite de base MSA et une retraite complémentaire obligatoire. C’est sur la cotisation de cette dernière que le changement porte.
La grande majorité des employeurs doit actuellement établir deux déclarations trimestrielles de salaires, l’une pour la MSA de Picardie et l’autre pour la caisse de retraite complémentaire (AG2R ou HUMANIS).
Afin de ne plus faire qu’une seule déclaration, les partenaires sociaux de la région Picardie ont saisi la Fédération Nationale des organismes de retraite complémentaire (AGIRC- ARCCO), dans le cadre d’une clause dite de «respiration» pour ouvrir, à chaque exploitant, le droit de changer de caisse de retraite complémentaire.
L’AGIRC-ARCCO ayant répondu favorablement à cette demande, il revient désormais à chaque exploitant agricole qui le souhaite de faire une demande d’adhésion à la CAMARCA (groupe AGRICA) dont les cotisations sont appelées par la MSA (voir formulaire ci-dessous).
Voici les réponses aux questions pratiques sur les différentes étapes que doivent suivre les exploitants agricoles pour rattacher leurs salariés non cadres – présents ou à venir – à la CAMARCA (groupe AGRICA), au regard de leur retraite complémentaire.

Cette démarche est-elle obligatoire ?
Attention, ce n’est pas une obligation même si la FRSEA Picardie conseille vivement aux exploitants de franchir le pas. Ensuite, celles et ceux qui souhaitent changer de caisse, disposent d’un délai courant jusqu’au 15 décembre 2013.

Qui est concerné par cette possibilité de rattachement ?
D’une certaine manière, TOUS les exploitants agricoles relevant des conventions collectives départementales (polyculture-élevage-CUMA-ETA 02-60-80, cultures spécialisées et les propriétaires forestiers sylviculteurs 02) sont concernés par cette possibilité. Il s’agit plus précisément :
• des agriculteurs ayant actuellement de la main d’œuvre (CDI, CDD, saisonniers, apprentis) et affiliés à l’AG2R ou HUMANIS ;
• des agriculteurs qui ont eu de la main d’œuvre par le passé,affiliés à l’AG2R ou HUMANIS ;
• des agriculteurs qui n’ont jamais eu de main d’œuvre mais qui pourraient en avoir à l’avenir et qui, sans le savoir, sont affiliés à l’AG2R ou HUMANIS ;

Finalement, ne sont pas concernés par cette démarche les exploitants agricoles déjà affiliés à la CAMARCA (Groupe AGRICA) pour la retraite complémentaire (une ligne «retraite non cadres» apparaît sur le bordereau d’appel de cotisations MSA).

Quelles démarches doivent effectuer les exploitants intéressés par cette possibilité de rattachement ?
Un bulletin d’adhésion vous sera adressé dans les jours à venir. Il est également mis à disposition sur le site internet de vos USA/FDSEA respectives. Si vous souhaitez opter pour une adhésion à la CAMARCA (groupe AGRICA), vous êtes invités à compléter et retourner directement votre bulletin d’adhésion à AGRICA, Direction Retraite, service délégation et relations entreprises, 21 rue de la Bienfaisance, 75382 Paris Cedex 08 avant le 15 décembre 2013.

Pour plus de précisions, vous pouvez joindre les services d’AGRICA au 01.71.21.50.78 ou 01.71.21.61.44.

Dès réception du bulletin d'adhésion, AGRICA se chargera d’informer la caisse quittée (AG2R ou HUMANIS) et communiquera à la MSA les informations nécessaires à l’appel des cotisations de retraites complémentaires. AGRICA vous adressera un accusé de réception à conserver précieusement.

A quelle date prendra effet le changement de caisse ?
Dès le 1er janvier 2014.

Un tel rattachement entraine-t-il un surcout pour les exploitants et les salariés, voire une baisse de la pension de retraite complémentaire pour ces derniers ?
Absolument pas ! Les cotisations, tant au niveau des taux applicables que de la répartition de ces derniers, entre exploitants et salariés, resteront identiques. Quant aux pensions de retraite complémentaire des salariés concernés, le rattachement la CAMARCA (groupe AGRICA) n’impactera en rien leurs droits.

Que faire si vous ne recevez pas le courrier et le bulletin d’adhésion d’AGRICA ?
Vous avez quand même intérêt à opter pour le changement de caisse sauf si vous êtes certain d’être déjà affilié à la CAMARCA (groupe AGRICA).
Dans le doute, il est préférable de remplir et retourner le formulaire d’adhésion que vous pouvez obtenir auprès du service main d’œuvre de la FDSEA de la Somme ou en le téléchargeant sur le site : www.fdsea80.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Produire des pulpes de betteraves en abaissant la facture énergétique,  c’est le défi dans lequel s’est lancé le groupe coopératif Cristal Union.
Sainte-Émilie lauréate d’un prix pour la décarbonation
La sucrerie Sainte-Émilie du groupe coopératif Cristal Union figure parmi les 16 lauréats du plan de relance gouvernemental en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde