Aller au contenu principal

Nature
Les forêts des Hauts-de-France face au risque d'incendie

L’Office national des forêts (ONF) met en garde les promeneurs d’un risque de départ de feu dans plusieurs massifs forestiers de Picardie en raison des températures élevées.

incendie forêts
© Office national des forêts

Alors que plusieurs feux continuent de détruire des milieux forestiers dans le sud de la France, la direction territoriale Direction territoriale Seine-Nord de l’Office national des forêts (ONF) qui regroupe les régions Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie a lancé hier, mercredi 3 août, un appel à la vigilance. Son objet : sensibiliser le grand public face à « un risque sévère de feu de forêt dans l’Aisne et l’Oise ». Sont particulièrement concernés les territoires de Senlis-Creil-Clermont-Beauvais, Compiègne, Villers-Cotterêts et Château-Thierry, Thiérache et Saint-Gobain. « En raison de la combinaison d’une sécheresse durable et d’une nouvelle vague de chaleur, le risque d’incendie en forêt reste très élevé les quatre prochains jours », a indiqué l’établissement public dans un communiqué.

« Chaque année, des dizaines de milliers d’hectares de forêts sont détruits par des incendies », souligne encore l’Office. Ces incidents « mobilisent et mettent à rude épreuve les services d’incendies et de secours ». Les incendies ont un impact majeur sur les espaces naturels, détruisant tout ou partie des animaux et végétaux sur son passage. Depuis le début de l’année 2022, quelque 45 000 hectares de forêt sont déjà partis en fumée.

D’après le ministère de la Transition écologique, avec 90% des départs de feu, « l’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies, que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles...) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps) ». Et d’ajouter que « la majorité de ces feux sont dus à des imprudences et à des comportements dangereux, aussi bien de touristes que de riverains. Ils pourraient donc être évités en ayant les bons réflexes au quotidien » : ni feu, ni barbecue ; pas de cigarettes ; pas de travaux provoquant des étincelles ; pas de combustion contre un bâtiment…

L’Office national des forêts rappelle pour sa part que « le Code forestier interdit de porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et jusqu’à 200 mètres des bois, forêts, plantations, landes et maquis » ; et qu’il est interdit de fumer dans ces mêmes périmètres.

incendie forêts
© Office national des forêts

En cas de départ de feu, les autorités recommandent aux témoins de se tenir éloigné, et de prévenir les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112. Dans la mesure du possible, il est également demandé de localiser la zone de départ de feu et enfin de ne pas obstruer les voies d’accès à la forêt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
pois de conserve
L'obligation de semer des Cipan partiellement levée
La préfecture de la Somme a levé, ce vendredi 12 août 2022, l’obligation d’implanter un couvert végétal après une culture de pois…
Coup dur pour les éleveurs de volailles de la Haute Somme
Jusqu’ici, les éleveurs de volailles de la Somme craignaient une contamination d’influenza aviaire sans trop vouloir y croire.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde