Aller au contenu principal

Nature
Les forêts des Hauts-de-France face au risque d'incendie

L’Office national des forêts (ONF) met en garde les promeneurs d’un risque de départ de feu dans plusieurs massifs forestiers de Picardie en raison des températures élevées.

incendie forêts
© Office national des forêts

Alors que plusieurs feux continuent de détruire des milieux forestiers dans le sud de la France, la direction territoriale Direction territoriale Seine-Nord de l’Office national des forêts (ONF) qui regroupe les régions Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie a lancé hier, mercredi 3 août, un appel à la vigilance. Son objet : sensibiliser le grand public face à « un risque sévère de feu de forêt dans l’Aisne et l’Oise ». Sont particulièrement concernés les territoires de Senlis-Creil-Clermont-Beauvais, Compiègne, Villers-Cotterêts et Château-Thierry, Thiérache et Saint-Gobain. « En raison de la combinaison d’une sécheresse durable et d’une nouvelle vague de chaleur, le risque d’incendie en forêt reste très élevé les quatre prochains jours », a indiqué l’établissement public dans un communiqué.

« Chaque année, des dizaines de milliers d’hectares de forêts sont détruits par des incendies », souligne encore l’Office. Ces incidents « mobilisent et mettent à rude épreuve les services d’incendies et de secours ». Les incendies ont un impact majeur sur les espaces naturels, détruisant tout ou partie des animaux et végétaux sur son passage. Depuis le début de l’année 2022, quelque 45 000 hectares de forêt sont déjà partis en fumée.

D’après le ministère de la Transition écologique, avec 90% des départs de feu, « l’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies, que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles...) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps) ». Et d’ajouter que « la majorité de ces feux sont dus à des imprudences et à des comportements dangereux, aussi bien de touristes que de riverains. Ils pourraient donc être évités en ayant les bons réflexes au quotidien » : ni feu, ni barbecue ; pas de cigarettes ; pas de travaux provoquant des étincelles ; pas de combustion contre un bâtiment…

L’Office national des forêts rappelle pour sa part que « le Code forestier interdit de porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et jusqu’à 200 mètres des bois, forêts, plantations, landes et maquis » ; et qu’il est interdit de fumer dans ces mêmes périmètres.

incendie forêts

En cas de départ de feu, les autorités recommandent aux témoins de se tenir éloigné, et de prévenir les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112. Dans la mesure du possible, il est également demandé de localiser la zone de départ de feu et enfin de ne pas obstruer les voies d’accès à la forêt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde