Aller au contenu principal

Horticulture
Les horticulteurs néerlandais inquiets de la crise énergétique

Les Pays-Bas représentent plus de 30 % de la production européenne de fleurs fraîches, ce qui en fait le leader mondial. 

fleurs Pays-Bas
En extérieur, la production de fleurs n'est pas impacté, en revanche, c'est lorsqu'elle est sous serres qu'elle l'est.
© Pixabay

Leader mondial des exportations de fleurs coupées fraiches (3/4 des exportations mondiales), les Pays-Bas s’inquiètent pour l’avenir. En effet, l’envol des prix de l’énergie fait peser sur ce secteur d’activité de véritables inquiétudes. La plupart des fleurs sont en effet produites sous serres et nécessitent des sources de chaleur (gaz) et de luminosité (électricité) assez importantes.

Même si les producteurs ont réussi, pendant l’année 2022 à réduire environ d’un quart leur consommation d’énergie, cette réduction ne compense que partiellement la hausse des prix de l’énergie qui ont été multipliés par huit voire par dix. A cela s’ajoute le coût des exportations lui aussi dépendant des énergies fossiles. De plus, les Néerlandais ont perdu deux débouchés importants que représentaient la Russie et l’Ukraine.

Le secteur horticole néerlandais représente 39 % de la valeur totale des productions agricoles néerlandaises hors services annexes. Concernant les fleurs et plantes ornementales, les Pays-Bas représentent plus de 30 % de la production européenne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

De 10h à 16h, le 31 mai, Benjamin et Raphaël Delva expliqueront aux visiteurs de leur ferme ce qui les a conduits à opter pour ce système, leur parcours, et la manière dont ils le gèrent aujourd’hui.
Une journée pour appréhender la production de lait à l’herbe… et bio

Le Gaec de la Ferme du Rivetin ouvrent les portes de son atelier laitier bio à l’herbe le vendredi 31 mai pour partager ses…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

«On doit avoir des députés de dossiers plutôt que de plateaux de télé»

Alors que la date du scrutin pour l’élection des députés européens se rapproche – ce sera le 9 juin -, la FDSEA de la Somme a…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde