Aller au contenu principal

Les instances de la chambre d’agriculture sont opérationnelles

Les membres des comités d’orientation de la chambre d'agriculture désignés lors de la session du 4 avril.

La session vote à main levée pour approuver les propositions des membres des comités d’orientation.
La session vote à main levée pour approuver les propositions des membres des comités d’orientation.
© AAP

Les nouveaux membres de la chambre d’agriculture se sont retrouvés le 4 avril dernier pour la première session depuis leur installation le 12 février. Cette session était un peu particulière car elle avait pour objet principal de désigner les membres des comités d’orientation, ainsi que les représentants de la chambre d’agriculture dans diverses instances. «Ces différentes désignations vont permettre à notre compagnie consulaire de remplir ses nombreuses missions et de représenter et défendre les intérêts de l’agriculture départementale dans toutes ses composantes et en toutes circonstances», a expliqué Daniel Roguet, président de la chambre d’agriculture.
Les six comités d’orientation ont pour objectif de définir et mettre en place une politique de développement de la «Ferme Somme» dans différents domaines : élevage, installation-transmission, entreprises et filières, aménagement du territoire, eau et environnement, , emploi-formation (voir encadré). Ces comités sont composés de membres élus de la chambre d’agriculture, mais aussi de personnes qualifiées dans le domaine concerné.
«Les instances du réseau des chambres d’agriculture sont maintenant opérationnelles et les élus n’ont plus qu’à travailler. Toutes ces instances sont des leviers car ce qu’attendent nos ressortissants, c’est du concret sur tous les sujets pour lesquels nous pouvons avoir une influence significative ! Nous ne révolutionnerons pas l’agriculture française ! Mais nous pouvons infléchir des tendances picardes ou samariennes, stimuler des filières, faciliter des investissements, soutenir l’emploi, développer la formation pour une agriculture toujours plus productive, compétitive mais aussi exemplaire sur le plan de ses impacts environnementaux. Notre département dispose de nombreux atouts, qu’ils soient climatiques, pédologiques, agro-industriels ou logistiques. C’est à nous, aujourd’hui, de les valoriser durablement pour les générations futures d’agriculteurs», a déclaré Daniel Roguet.
Les prochains rendez-vous sont déjà donnés : 27 mai pour les comités d’orientation et 20 juin pour la prochaine session.

Six comité d’orientation au service de la «ferme Somme»

«Elevage»
Présidente déléguée : Françoise Crété
Objectifs : veiller à la cohérence des actions relatives à l’élevage en associant les différentes acteurs de des filières : programmes d’acquisition de références, prestations de conseil, identification …

«Aménagement du territoire»
Président délégué : Laurent Degenne
Objectif : préparer les avis officiels de la chambre d’agriculture, défendre les intérêts des bailleurs et des exploitants, encadrer les opérations d’aménagement foncier, veiller au potentiel agronomique et agricole des parcelles touchées par des emprise …

«Entreprises et filières»
Président délégué : Hervé Drouvin
Objectifs : favoriser le développement de toutes activités ou filières impliquant des entreprises agricoles dans le domaine de le production, de la transformation, de la mise en marché.

«Installation-transmission»
Président délégué : Marc Hossart
Objectifs : mettre en œuvre la politique d’installation et de création d’entreprises et proposer des schémas d’installation innovants porteurs de valeur ajoutée.

«Eau et environnement»
Président délégué : Olivier Faict
Objectifs : préparer les avis officiels de la chambre d’agriculture, promouvoir et organiser la mise en œuvre des différents contrats environnementaux, proposer des dispositifs d’animation collectifs (aire d’alimentation de captage, lutte contre l’érosion…).

«Emploi-formation»
Président délégué : Gérard Blondel
Objectifs : promouvoir la formation des exploitants agricoles et l’adéquation entre les demandes des salariés agricoles et les offres des entreprise agricoles.

Retrouvez la composition des comités d’orientation sur www.somme.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde