Aller au contenu principal

Les producteurs de lait à la rencontre des consommateurs

Partout en France – et cela a déjà commencé le week-end dernier dans la Somme -, des éleveurs vont discuter du prix du lait avec les consommateurs.

FNPL
La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) était, accompagnée d’une vache, ce 3 février sur un marché du 16ème arrondissement de Paris, entre les Champs-Elysées et la tour Eiffel pour demander aux consommateurs s'ils sont prêts à payer des produits laitiers un peu plus cher.
© FNPL

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) était, accompagnée d’une vache, ce 3 février sur un marché du 16ème arrondissement de Paris, entre les Champs-Elysées et la tour Eiffel pour « demander aux consommateurs s'ils sont prêts à payer des produits laitiers un peu plus cher, en lien avec la loi Egalim, pour que le producteur soit rémunéré au prix de revient du lait ».

D’autres mobilisations sont à venir sur des marchés et des parkings de supermarchés sur tout le reste du territoire dans les prochains jours. « Nous voulons engager une discussion avec les consommateurs, leur demander s’ils peuvent imaginer une France sans vache », explique Marie-Thérèse Bonneau, vice-présidente du syndicat.

Selon la FNPL, en ajoutant un centime au prix d’un yaourt, c'est 96€ les 1000 litres de lait de plus pour le producteur si cette augmentation lui revient intégralement, ce qui lui permet de couvrir ses couts de production.

« Sur le panier moyen de produits laitiers des ménages français cela correspond à 2 euros par mois par famille. Est-ce insurmontable ? », demande Marie-Thérèse Bonneau qui demande à la grande distribution, dans le cadre des négociations commerciales en cours, de ne pas opposer le pouvoir d’achat et la montée de la précarité au revenu des éleveurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde