Aller au contenu principal

Propriété
Les propriétaires réunis autour de la consommation du foncier

Le congrès de la Section nationale des propriétaires de la Fnsea s’est tenu à Beauvais les 6 et 7 mars.

Josiane Béliard, président de section nationale des propriétaires a déploré le manque d’intégration des propriétaires dans les politiques des collectivités concernant la consommation du foncier.
Josiane Béliard, président de section nationale des propriétaires a déploré le manque d’intégration des propriétaires dans les politiques des collectivités concernant la consommation du foncier.
© AAP

Nombreux étaient les responsables venus de la France entière pour participer au Congrès national de la Section des propriétaires de la Fnsea. Cette année le thème mis à l’honneur traitait du «gâchis du foncier». C’est dans ce cadre qu’a été abordée la fameuse «séquence ERC» (pour éviter, réduire, compenser) qui constitue l’essentiel de la ligne de conduite de tout monteur de projet.
Pour Josiane Béliard, la présidente de la Section nationale des propriétaires, «cette séquence s’applique de manière systématique en matière environnementale mais délaisse voire ampute bien souvent le foncier agricole». Pourtant la compensation de la consommation du foncier agricole doit aussi devenir automatique. Elle doit  d’ailleurs s’entendre du point de vu de la perte de foncier mais également de la perte de capacité économique : «il est nécessaire de se focaliser sur le maintien de la capacité de produire» comme a pu le rappeler le président de la chambre d’Agriculture de la Vendée invité à la table ronde organisée pour l’occasion. A travers la consommation du foncier, ce sont aussi les politiques des collectivités qui ont été questionnées.
L’occasion pour la Présidente de formuler le regret du manque de participation voir même d’information des propriétaires en la matière : «les projets sont décidés entre élus sans même inclure les propriétaires à la discussion. Pourtant nous sommes bien les premiers à être impactés tant du point de vue de la disponibilité que de la constructibilité de nos terres».
Xavier Beulin, qui s’est déplacé pour l’occasion en a profité pour rappeler que cette problématique de consommation du foncier était bien plus englobante qu’elle n’y paraissait. «En enlevant des terres à l’agriculture, c’est la société dans son ensemble qui est impactée car n’oublions pas que l’agriculture rend des services en termes d’économie et d’emploi pour l’ensemble du territoire». Une lettre sera envoyée au ministre de l’Agriculture afin d’obtenir des éléments de réponse face à ces questionnements.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde