Aller au contenu principal

ELECTIONS CHAMBRE D’AGRICULTURE
Les révisions des listes électorales se font en mairie du 1er au 16 octobre

Du 7 au 31 janvier 2013, le monde agricole et rural vote pour élire les membres de chambre d’agriculture.

45 personnes siègent à la chambre d’agriculture.
45 personnes siègent à la chambre d’agriculture.
© AAP

Le renouvellement des mem­bres de Chambre d’Agriculture se fera par vote par correspondance en janvier 2013. Siègent à la Chambre d’Agriculture 45 personnes. Les listes électorales provisoires vont être consultables en mairie.

Cinq collèges individuels
En premier lieu, on considère les collèges individuels, qui sont au nombre de cinq. Sur la base des fichiers MSA au 1er juillet 2012 sont mis à jour les listes électorales des collèges des chefs d’exploitation et assimilés (collège 1), de celui des salariés de la production agricole (collège 3a), de celui des salariés des groupements professionnels agricoles (collège 3b) et de celui des anciens exploitants (collège 4). Le collège des propriétaires-bailleurs(collège 2), pour sa part, est mis à jour à partir des inscrits en 2007 et de toutes les demandes individuelles parvenues avant le 14 septembre. On ne peut être inscrit que sur un seul collège individuel. Cela semble évident pour le collège 1 ou 4, mais il peut arriver d’être un électeur potentiel sur le collège 2 (propriétaires) et un collège de salarié ou celui des anciens exploitants. La commission préfectorale d’établissement de liste veille alors à l’unicité d’inscription, et a éliminé tout doublon sur les listes provisoires.

Six collèges de groupement
Viennent ensuite les collèges dits des groupements. Il s’agit de représentations inhérentes aux composantes socio-économiques de l’agriculture qui sont représentées en tant que telles. C’est le cas pour les coopératives de production (Cuma) (collège 5a), les autres coopératives agricoles et sica (collège 5b), les caisses de Crédit Agricole (collège 5c), les caisses d’assurances mutuelles agricoles (MSA, Groupama) (collège 5d) et les organisations syndicales à vocation générale (collège 5e). Tous les organismes pouvant être représentés sur ces collèges ont désigné les électeurs les représentant avant le 30 septembre.
Pour pouvoir voter sur un collège de groupement, il faut à la fois être inscrit sur le collège de chefs d’exploitants (collège 1) et être désigné par son groupement. Là encore, on ne peut être électeur que sur un seul collège de groupement. La commission préfectorale d’établissement des listes veillera à éviter tout doublon. De surcroît, ne pourront être candidats que les personnes étant inscrites en tant qu’électeur au sein d’un collège de groupement. Les propriétaires forestiers sont représentés par un membre désigné (et non élu) par le CRPF.

Révision en mairie du 1er au 16 octobre
Chaque mairie du département va recevoir les listes électorales provisoires concernant les électeurs inscrites dans chaque collège sur la commune. Toute personne susceptible d’être concer­née par le scrutin de janvier prochain est appelé à aller vérifier son inscription en mairie.
Pour toute modification (non-inscription, changement de collège, etc…), elle devra saisir le maire qui lui-même en informera la commission préfectorale. Le maire peut d’ailleurs signaler de son propre chef les incohérences qu’il a relevées (électeurs non inscrits), mais ce sera à la commission préfectorale de statuer sur les retours des mairies. Les listes électorales seront closes et publiées au 30 novembre prochain pour les collèges individuels et au 15 décem­bre pour les collèges de groupement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde