Aller au contenu principal

Les pulvés d'Exel dopées par les cours et les soutiens publics

Le groupe Exel Industries qui regroupe les marques Caruelle, Berthoud, Tecnoma, Préciculture, Vermorel, Hardi, Agrifac, ET Work ou encore Holmer et Capagri – pour le seul le secteur agricole - affiche un chiffre d’affaires en progression.

Pulvérisateur
Pour le groupe Exel Industries, propriétaire de différentes marques, dont Berthoud, la croissance est au rendez-vous.
© Exel Industries

Le chiffre d'affaires d'Exel Industries est en progression au premier semestre clos fin mars, y compris la pulvérisation agricole à 119,7 M€ (+19,6 %) sur les trois derniers mois, annonce le 27 avril l'équipementier.

Son carnet de commandes est soutenu par « les prix des matières premières agricoles bien orientés ces derniers mois, les mesures de soutien des gouvernements (Etats-Unis, Australie, France, Allemagne), et la suspension des droits de douanes qui pesaient sur le vin français de la part des USA », d’après l’entreprise. « Les gelées devraient avoir un effet limité sur la viticulture, plus prononcé sur le segment arboriculture », poursuit le groupe.

Exel Industries précise adapter ses tarifs « au cas par cas » compte tenu de la hausse du prix de l'acier, et précise ne pas rencontrer « à ce stade » de « difficulté critique liée à la pénurie de composants électroniques ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Hugues d’Hautefeuille a testé plusieurs itinéraires culturaux dans ses micro-parcelles, à Monsures. 
Une filière orties émerge en Hauts-de-France
L’ortie est une plante qui pousse partout où on ne la souhaite pas. Pourquoi ne pas la cultiver pour en tirer des bénéfices ? C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde