Aller au contenu principal

Faits divers
L'exploitation d'un élu FDSEA volontairement incendiée

Selon les premières constatations, le bâtiment agricole d’un responsable de la FNSEA 44 a été volontairement incendié le dimanche 3 septembre vers minuit. Les réactions et soutiens n’ont pas manqué.

incendie
© D.R.

Le dimanche 3 septembre, aux environs de minuit, au moins deux personnes se sont introduites dans une exploitation de Port-Saint-Père appartenant à un responsable syndical de la FNSEA Loire-Atlantique (FNSEA 44). Selon nos confrères de Ouest-France qui ont relaté cette agression, l’agriculteur les aurait surpris, serait allé vers ces personnes qu’il ne connaissait pas, probablement pour leur demander de quitter les lieux et tous en seraient venus aux mains. Pendant ce temps, d’autres individus, profitant de cette altercation, ont mis le feu à un bâtiment agricole de 300 m2. Celui-ci contenait des déchets agricoles, des palettes et du matériel de pulvérisation. De plus, des slogans accusant la FNSEA 44 de connivences avec l’industrie chimique ont été affichés à proximité de l’exploitation.

Dans un communiqué de presse du 4 septembre, la FNSEA 44 et JA 44 ont dénoncé une « violence inacceptable qui doit être sanctionnée ». Pour les responsables syndicaux, cet acte odieux est « un pas supplémentaire dans la violence et la stigmatisation de notre métier ». Pour eux, ce pas a été franchi. La FNSEA 44 et JA 44 ont porté plainte. Une enquête de la gendarmerie est en cours, notamment pour retrouver les individus en fuite. Les agriculteurs sont d’autant plus choqués par cet acte inqualifiable que deux semaines plus tôt, les 19 et 20 août, la fête de l’agriculture qui s’était déroulée sur la commune de Port-Saint-Père avait accueilli plus de 30 000 visiteurs. Ce qui renforce l’idée d’une opération commando d’activistes écologistes.

Violences écologistes

Les soutiens de la part des responsables nationaux n’ont pas tardé, notamment celui du président de la FNSEA, Arnaud Rousseau : « Tout mon soutien à cet agriculteur. Il faut maintenant retrouver les auteurs et que la justice passe. La radicalité conduit à ces actes inacceptables », a-t-il réagi sur X-Twitter.

« De tous cœur avec les agriculteurs engagés au quotidien pour nous nourrir ! Ces actes sont inacceptables et inadmissibles et doivent être punis sévèrement », a estimé de son côté, Nicolas Touchard, directeur de la FNSEA 79, un département confronté lui aussi aux violences d’écologistes radicaux, notamment à Sainte-Soline.

Les anonymes aussi ont apporté leur soutien, toujours à travers les réseaux sociaux. « On a trop toléré le terrorisme de certains écolos », a notamment réagi Kendall Smith quand d’autres ont rappelé, comme Irène Tolleret, quelques évidences : « Total soutien à cet agriculteur, qui par son travail participe à nous nourrir. En tant que JA, il participe au renouvellement des générations dont nous avons tant besoin. Il faut maintenant que le travail d’enquête permette à la justice de passer vite et fort. C’est inacceptable ! ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde