Aller au contenu principal

L'hommage du monde agricole à Jacques Chirac

Le 26 septembre Jacques Chirac est décédé à l'âge de 86 ans. L'ancien président de la République a largement marqué le monde agricole qui lui a rendu de nombreux hommages.

© D. R.

Jacques Chirac, un président ancré dans le terroir et les territoires, c'est sans doute l'image que gardera de lui le monde agricole dont il était proche. «Jacques Chirac a toujours porté les agriculteurs dans son coeur», s'est émue Christiane Lambert, le 26 septembre, suite au décès de l'ancien président à l'âge de 86 ans. Une histoire d'amour marquée par ses 15 ans en tant que député de la Corrèze, mais aussi par son mandat de ministre de l'Agriculture de 1972 à 1974 dans le gouvernement de Pierre Messmer. À ce poste, il gagne la sympathie des agriculteurs. Il est d'ailleurs l'instigateur de la politique d'aide à l'agriculture de montagne (ISM qui est aujourd'hui devenue l'ICHN). En tant que Premier ministre sous François Mitterrand et Valéry Giscard D'Estaing, il conserve cette sympathie et confirme son ancrage dans le terroir. C'est d'ailleurs sous son gouvernement que François Guillaume, président de la FNSEA de 1979 à 1986, exerce la fonction de ministre de l'Agriculture de 1986 à 1988. Ses deux mandats de président de la République de 1995 à 2007, n'ont pas éloigné Jacques Chirac du monde agricole. En 1995 il avait même fait de la pomme le symbole de sa campagne pour l'élection présidentielle. Fervent défenseur de l'Europe, il exprimera notamment son engagement européen en soutenant la Pac.

Une relation spéciale avec le monde agricole
Fidèle à ses racines corréziennes et à son engagement rural, il est un inconditionnel du salon de l'agriculture, l'occasion pour lui de dialoguer avec le monde agricole. Ce bon vivant y exprime également son amour pour les produits et plats du terroir. En 40 ans, il n'a manqué ce rendez-vous qu'en 1979 en raison d'un accident de voiture. En 2005, lors de sa visite, il avait d'ailleurs marqué les esprits en s'écriant à propos des vaches : «Ce ne sont pas des bovins, ce sont des chefs-d'oeuvre !». «Une phrase restée célèbre et qui en dit longue sur cette relation spéciale avec le monde agricole», souligne l'APCA. Une sympathie tissée au fil des années qui a perduré jusqu'à son dernier mandat. «Vous allez terminer votre mandat à l'Élysée et le monde agricole ne sait pas comment vous remercier». Ces mots prononcés en 2007 par Jean-Michel Lemétayer en sont la preuve.
Depuis le 26 septembre, le monde agricole «reconnaissant», selon la FNSEA, ne manque pas de rendre hommage «avec respect et attachement» à cet homme que la présidente de la FNSEA qualifie de «sincère, battant et énergique». Les chambres d'agriculture saluent ainsi la mémoire de ce défenseur de l'agriculture et de la ruralité. Dans ce flot d'hommages qui ne tarit pas, Didier Guillaume, l'actuel ministre de l'Agriculture, retient et salue «sa proximité, son lien et son amour pour la ruralité, l'agriculture et les agriculteurs».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde