Aller au contenu principal

Lin fibre : bon temps pour les altises

Les semis ont commencé depuis la fin du mois de mars et se poursuivent actuellement. Les conditions sont propices à une bonne levée du lin. Cependant les températures en forte hausse vont favoriser l’arrivée des altises dans les parcelles au moment de la levée du lin. Il convient donc d’être très vigilant dans les prochains jours pour les jeunes linières.

© Arvalis

Lors de la réalisation du projet Alticontrôle (2014-2016), la corrélation entre le cumul des températures maximales supérieures à 13° C depuis le semis et le pic d’activités des altises a été mise en évidence. L’atteinte de 30° C cumulés marque le début du pic d’activité des altises. Cela nécessite donc une vigilance particulière des parcelles.
Les températures élevées prévues pour cette semaine vont favoriser l’activité des altises. Ainsi pour les semis réalisés avant le début de cette semaine, le pic d’activité des altises est attendu entre le 8 et 10 avril pour l’ensemble du secteur linier. Cela coïncidera avec la levée des linières. Il sera donc nécessaire de surveiller de près l’évolution des altises à la parcelle.

Évaluation du peuplement d’altises
Le protocole d’observation mis au point par Arvalis consiste d’abord à détecter l’arrivée des altises à l’échelle du territoire avec la pose d’une cuvette jaune remplie d’eau savonneuse.
Une fois le début de vol détecté (une centaine d’altises dans la cuvette jaune), une feuille A4 verte permet un suivi dynamique des altises sur la parcelle et le raisonnement de l’intervention. Il convient de réaliser cette mesure si possible en début d’après-midi. Il est conseillé de faire au moins 4 mesures par parcelle en commençant par le bord. On réalise ensuite la moyenne du nombre d’altises comptabilisées lors de chaque mesure et on peut ainsi adapter la conduite à tenir en fonction de l’état de la parcelle et de la vigueur du lin.

Grille de décision du traitement
La prise en compte de l’intensité des dégâts observés, de la population d’altise relevée, du stade de la culture et de la météo permet de mettre en œuvre une grille de décision des interventions : une stratégie de lutte chimique adaptée en fonction de la pression.
Il convient d’adapter le choix des produits et le déclenchement d’une intervention en fonction du niveau de pression en altise. En présence d’un risque faible, il est recommandé de ne pas intervenir, mais réévaluer le risque en fonction des conditions climatiques. Lorsque le risque est «moyen», opter pour une solution à base de lambda cyhalothrine (type Karate Zeon à 0,075 l/ha). Enfin, en cas de risque élevé, deux applications peuvent être nécessaires : une première utilisant un produit à action choc (type Karate Zeon à 0,075 l/ha) et une seconde quelques jours plus tard avec un produit type Boravi WG à la dose de 1 à 1.5kg/ha associé à du Neutral à 0,05% qui a une rémanence plus importante. En cas d’attaques précoces et intenses, une application de Trebon 30 EC à la dose de 0,2 l/ha apportera une efficacité satisfaisante.

Optimiser l’efficacité des traitements insecticides

• Traiter quand les altises sont présentes dans les linières : les produits homologués sont essentiellement des produits de contact. Par conséquent, ils doivent être pulvérisés sur les insectes. Les altises sont principalement actives lorsque les températures sont douces et qu’il y a un fort ensoleillement. Ainsi, la période optimale pour réaliser un traitement se situe en fin d’après-midi d’une journée ensoleillée avant que les altises ne rentrent dans le sol. Cette période permet également d’éviter une trop forte dispersion du produit dans l’atmosphère.
• Traiter avec un volume de bouillie conséquent : les traitements doivent être réalisés avec un volume minimal de bouillie entre 120 et 150 l/hectare.
• Adapter le type de buse : il faut choisir des buses permettant d’obtenir des gouttes de taille petite à moyenne afin d’augmenter la probabilité qu’une altise soit atteinte par celles-ci.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde