Aller au contenu principal

L'intérêt du dossier médical personnel

Echo de l'assemblée générale cantonale d'Aqueux-en-Amiénois.

Les participants à l’assemblée d’Acheux.
Les participants à l’assemblée d’Acheux.
© AAP

Une douzaine d’agriculteurs étaient présents à l’Auberge du Manoir à Acheux-en-Amiénois le 12 décembre pour participer à l’assemblée cantonale présidée par Benoît Saucourt avec la participation de Laurent Degenne, président de la Fdsea. Après avoir introduit la réunion par un bref rappel des principaux évènements de l’année, Benoît Saucourt a donné la parole à Laurent Degenne dont les premiers propos ont concerné la mise en application du 5ème programme d’action en zone vulnérable. «Beaucoup de strates réglementaires s’ajoutent, des points critiques sont atteints comme par exemple l’interdiction d’épandage sur un sol massifié. La manière dont peut être évaluée la massification d’un sol par une simple absence de marquage au sol frise le ridicule», a-t-il commenté.
Dans sa présentation du programme aux élections à la chambre d’agriculture, défendu par la liste Fdsea/JA, Laurent Degenne s’est arrêté un peu plus longuement sur les énergies renouvelables. «Un vote en session de chambre d’agriculture a entériné la création d’un GIE et d’une SAS sur toutes les énergies renouvelables. «Si je prends l’exemple de la méthanisation qui suppose que l’agriculture sera sollicitée pour l’épandage des digestats, il faudra se garantir de l’inocuité de ce produit pour nos sols et nos cultures. La meilleure manière, à mon sens, est de maîtriser ce qui entre dans le méthaniseur. Il faut donc être porteur de projet pour mieux l’encadrer», a-t-il expliqué.
Sur une suggestion de Nathalie Cauet, Rémy Girard, animateur MSA du secteur, a présenté l’intérêt d’ouvrir un dossier médical personnel. Ce dossier « virtuel » est alimenté par les professionnels de santé qui peuvent y déposer en accord avec le patient, des informations sur les évènements de santé survenus au fil du temps, sur les traitements suivis, sur les incompatibilités éventuelles avec certains médicaments. Peuvent être stockées des informations personnelles comme le groupe sanguin. C’est le patient qui maîtrise le contenu de ce dossier auquel il a accès et dans lequel il peut lui-même faire les ajouts qu’il souhaite. Un des intérêts est que, en cas de problème, connaissant l’existence du DMP, le praticien a tout de suite un ensemble d’informations qui peuvent lui être utiles. Cela étant, seul le service d’urgence a accès au dossier sans l’autorisation de son détenteur, c’est ce que l’on appelle le «mode bris de glace» dans le jargon. On comprend pourquoi. Il est accessible par internet via le site de la Msa (www.msa-picardie.fr).
C’était l’occasion également de présenter le système d’assurance accident des exploitants agricoles (Atexa). L’Atexa couvre les accidents au travail, les accidents de parcours domicile-travail et ceux qui sont liés à l’activité professionnelle, les maladies professionnelles liée à l’exercice de l’activité professionnelle. Elle prévoit la prise en charge à 100 % d’un certain nombre de frais, des indemnités journalières sous certaines conditions, une rente accident du travail, une rente aux ayant-droit et une prise en charge forfaitaire des frais funéraires. A noter que cette assurance est obligatoire et que la cotisation est identique quel que soit l’assureur. Elle dépend du statut de la personne, du secteur d’activité selon le risque considéré.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde