Aller au contenu principal

Logement et dépenses énergétiques : réforme en profondeur en 2014

Les avantages fiscaux relatifs aux travaux d’économie d’énergie sur la résidence principale modifiés au 1er janvier 2014.

© AAP

L’article 56 du projet de loi de finances pour 2014 réforme le crédit d’impôt sur le revenu applicable aux dépenses pour l’amélioration de la qualité environnementale du logement. Cet article privilégie les bouquets de travaux et remplace les dix taux en vigueur par deux nouveaux taux pour les travaux réalisés à compter de 2014.

Personnes de condition modeste
Les personnes de condition modeste dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas la limite prévue pour le plafonnement de la taxe d’habitation (34 081 € pour un couple, 38 502 € pour un couple avec un enfant et 42 923 € pour un couple avec deux enfants) pourraient bénéficier du crédit d’impôt même s’ils ne réalisent qu’une seule catégorie de dépenses. Le taux du crédit serait de 15 %.

Les dépenses supprimées
La pose d'appareils de régulation de chauffage, de panneaux photovoltaïques et d'équipements de récupération et de traitements de l’eau n’ouvriraient plus droit au crédit d’impôt pour 2014.

Bouquet de travaux à réaliser
Les dépenses réalisées dans le cadre d’un bouquet de travaux continueraient à bénéficier de l’avantage fiscal. Pour cela, le contribuable devrait réaliser des dépenses relevant d’au moins deux des catégories suivantes :
- acquisition de matériaux d’isolation des parois vitrées : isoler au moins la moitié des parois vitrées (nombre de fenêtres) ;
- acquisition et pose de matériaux d’isolation de parois opaques des murs : isoler au moins 50 % de la surface totale des murs (intérieurs ou extérieurs) ;
- acquisition et pose de matériaux d’isolation de parois opaques des toitures : isoler la totalité de la toiture ;
- acquisition de chaudières ou d’équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses ;
- acquisition d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable ;
- acquisition de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz, de pompes à chaleur.

Taux du crédit d’impôt
Les dix taux actuels seraient remplacés par deux taux. Le taux de 15 % pour l’ensemble des dé­penses et le taux de 25 % pour les travaux réalisées dans le cadre d’un bouquet.

Volets, portes d’entrée, portes fenêtres, fenêtres
A priori, les dépenses relatives à ces équipements ne pourraient être prises en compte que dans le cadre d’un bouquet de travaux réalisées par des personnes de condition modeste et non plus par l’ensemble des contribuables comme c’était le cas avant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde