Aller au contenu principal

Loisirs : les "Jeudis du Parc" des Ateliers du Val de Selle

Comme chaque année, d’avril à octobre, les employés de l’Esat et leurs équidés jouent leur spectacle tous les jeudis, aux Ateliers du Val de Selle, à Conty.


Etre témoin de la magie d’un cheval qui se couche, puis qui se cabre. Rire devant les bêtises d’un cheval miniature qui se frotte vigoureusement la tête contre son maître. Applaudir l’exploit d’un voltigeur qui se met debout sur sa monture. Voici la promesse que fait une dizaine de compagnons de l’Esat de Conty aux spectateurs, avec les «Jeudis du Parc».
Chaque jeudi, comme son nom l’indique, à 14h, le manège des écuries du Val de Selle se transforme en piste de cirque pour une heure de spectacle. Quatorze tableaux qui illustrent de façon artistique l’ensemble des activités des poneys, chevaux (de trait, ibériques…), ânes et mules du Parc, explique l’équipe. «Il s’agit d’une lumière de ce que le cheval sait faire et peut donner», indique Allain Houard, qui coordonne l’événement.
Plus que de l’exploit, cette représentation est surtout le prétexte d’une «mise en valeur des compagnons et de leur savoir-faire». Car les numéros, vecteurs d’un message tantôt paisible, tantôt joyeux, toujours optimiste, est né de l’imagination de tous. «Nous avons travaillé tout l’hiver pour le mettre en scène», confie Aline, cavalière comédienne.
Le reste du temps, la jeune femme est palefrenier-soigneur aux écuries. Litières, pansages, nourriture et sortie des chevaux font partie de son quotidien. Elle est aussi depuis peu heureuse propriétaire d’un poney Haflinger, avec qui elle participe à des concours d’attelage, jusqu’au championnat de France. «Avant, j’étais timide et je n’avais pas confiance en moi, confie-t-elle. Les chevaux m’ont permis de me dépasser.»

«Donner de la douceur pour en recevoir»
Dresser les chevaux est cependant une tâche délicate. David, lui aussi acteur du jeudi, précise : «Travailler avec les chevaux oblige à être calme, patient et doux. Il faut donner de la douceur pour que l’animal nous en donne à son tour. »
Lui a le privilège de soigner quotidiennement Pharaon, le cheval d’Allain Houard, dressé haute école. «Il a un cœur d’or, assure David, mais il nécessite beaucoup de patience. Il m’obéit de mieux en mieux.»
Et, à force de patience, la troupe a atteint un sacré niveau. Ce dimanche, quelques-uns d’entre eux présenteront un numéro spécial à la finale régionale de voltige et de spectacle équestre à Wattrelos. Du stress ? «Pas du tout, s’amuse Aline. Ici, on a l’habitude de le gérer.» Les «Jeudis du parc» ont fait des compagnons des comédiens et cavaliers aguerris.

Infos pratiques
Les «Jeudis du Parc»

Tous les jeudis, à 14h (sauf jours fériés)
Au grand manège des Ateliers du Val de Selle
Tarif : 5 €
Contact : 03 22 41 23 31
Et encore… Possibilité de prolonger la journée avec une balade en attelage, un repas à l’Auberge et une visite de la ferme pédagogique.

Plus d’informations sur www.val-de-selle.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde