Aller au contenu principal

Politique
Macron veut « une adaptation » de la stratégie « De la ferme à la table »

Si le président français candidat à sa réélection affiche sa volonté de réformer la stratégie « De la ferme à la table » (Farm to Fork), il se heurte au commissaire européen à l’agriculture qui entend ne pas lâcher.

Macron
Le président Emmanuel Macron lors de la conférence de presse de présentation de son programme pour l'élection présidentielle de 2022.
© France 24 - Capture d'écran

Emmanuel Macron a dévoilé le 17 mars son programme à la présidentielle en trois parties, dont le volet économique est intitulé « investir massivement pour l'indépendance agricole, industrielle et créative ». L'actuel président de la République a rappelé la proposition qu'il avait dévoilée au Salon de l'agriculture de lancer une « loi d'orientation agricole », qui permette de « renforcer l'action sur le renouvellement des générations ».

Il a également souhaité que « tout ce qui a été au cœur d'Egalim 1 et 2 [soit] poursuivi », évoquant le développement « de la qualité, des circuits courts, du bio ». Et de plaider en la matière pour « de la constance et une approche par filière ».

En aucun cas, l'Europe ne doit produire moins

Le chef de l'État y a ajouté deux mesures « au niveau européen ». La première est une « intensification du plan protéines ». La seconde est de « renforcer notre investissement pour produire plus ».

Concrètement, Emmanuel Macron veut que « la France [porte] une adaptation de la stratégie Farm to Fork, qui était reposée sur un monde d'avant-guerre en Ukraine, et prévoyait une diminution de la production de 13% ». Et de conclure : « En aucun cas, l'Europe ne doit produire moins.»

Des jachères bientôt cultivées ?

De son côté, si la Commission européenne se dit prête à lâcher du lest sur le taux minimal de jachère imposé aux agriculteurs, elle refuse toujours de revenir sur la stratégie Farm to Fork.

Le commissaire européen à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, a annoncé le 17 mars que ses services préparaient « des dérogations sur le taux minimal de terres en jachères imposé aux agriculteurs, pour les mettre en culture (…) Elles sont très importantes pour la biodiversité mais je ne crois pas que ce soit le moment de laisser ces terres improductives », a-t-il déclaré devant les députés européens.

L’objectif recherché est notamment de compenser les pertes de céréales à destination de l’alimentation animale et humaine que ne pourront pas fournir la Russie et l’Ukraine.

Le commissaire a également annoncé un futur plan d’aides pour le secteur porcin mais a soutenu ne pas vouloir revenir sur la stratégie Farm to Fork.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde