Aller au contenu principal

Maïs ensilage : faisons le point

Les années se suivent et ne se ressemblent pas… En effet, une nouvelle fois, les températures sont très favorables à la physiologie du maïs. Cependant, le déficit hydrique de juin-juillet accélère l’avancement du stade de maturité du maïs.

Réaction des épis de maïs au stress hydrique.
Réaction des épis de maïs au stress hydrique.
© JEAN NANTEUIL

Le département de la Somme se divise en trois zones : l’est, le plateau picard et la bordure maritime. Tous subissent le déficit hydrique et les fortes températures. Cette année, aucune prévision de date de récolte ne peut être calculée. Les différents sols et les précipitations très localisées rendent difficiles la prévision globalisée.
Dans la majeure partie des cas, les plantes restent vertes, de l’épi jusqu’au haut de la plante. Les feuilles du bas se dessèchent, et celles du haut s’enroulent. C’est une réaction au stress hydrique. Dans ce cas, il faut vérifier que la fécondation des épis de maïs soit bien réalisée. Ensuite, c’est le grain qui est l’indicateur du taux de matière sèche.
La lentille d’amidon vitreux (rayable à l’ongle) est apparue. Du coup, la date d’ensilage peut être fixée dix à quinze jours après l’apparition de la lentille. Dans une deuxième hypothèse de date de récolte, on connaît la date de floraison femelle des maïs (50 % des soies). On ajoute alors quarante-cinq à cinquante jours à celle-ci pour estimer la date de récolte du maïs. A noter que les maïs du département ont fleuri entre le 1er juillet (à l’est) et le 20 juillet (bordure maritime). Les rendements seront inférieurs de l’ordre de 2 à 4 tonnes de MS/ha
par rapport au potentiel initial.
Dans les cas les plus extrêmes, si les maïs possèdent moins de trois feuilles vertes par pied, il faut les récolter immédiatement. Le risque est de les laisser se dessécher complétement et de perdre les sucres qui permettent la fermentation du silo de maïs. De même, si la fécondation ne s’est pas réalisée, il n’y aura pas de grain, et il faut récolter avant que la plante soit complétement desséchée.

Astuces pour la récolte
Cette année, les maïs posséderont une partie conséquente de feuilles sèches lors de la récolte. Il y aura, en conséquence, moins de feuilles pour permettre au silo de démarrer en fermentation. Il est intéressant d’introduire un «conservateur» de type acide formique, qui permet une acidification du fourrage.
Si le parcellaire de maïs est très hétérogène, le stockage peut être différencié, tout comme la date de récolte. Cela à un intérêt si des animaux à faible besoin sont nourris au maïs ensilage (génisses, vaches allaitantes). Sinon, il faut assurer le mélange des parcelles dans le silo en étalant au maximum le tassage dans la longueur du silo.
L’an dernier, une à deux semaines d’avance sur les dates de récoltes étaient prévues et une semaine de pluie a fait perdre cette avance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde