Aller au contenu principal

Maïs ensilage : suivi de matières sèches

Les conseillers de la chambre d’agriculture et d’ACE effectuent un suivi de l’évolution de la matière sèche des maïs pour optimiser la date de récolte.

© D. R.

Les suivis de matières sèches de maïs ensilage ont débuté mi-août dans le département de la Somme. On distingue trois principaux cas de maïs fourrage aujourd’hui.
Les maïs en terre profonde qui ont eu suffisamment de réserves hydrique pour passer le cap des fortes températures. Ceux-ci présentent un bon potentiel de rendement, aucun signe de stress ne s’observe sur la plante.
Les maïs qui ont subi un dessèchement de la partie la plus haute de la plante, sont à observer de près pour juger le niveau de dessèchement. En effet, si les feuilles en dessous des épis sont desséchées, il faut penser à un ensilage précoce. Si seulement deux ou trois feuilles sont desséchées au-dessus de l’épi, on retrouve la situation de l’année précédente. Le rendement sera moyen à inférieur. On retrouve ce cas dans des terres difficiles ou suite à une culture dérobée.
Certains maïs en terres légères ou semé tardivement sont restés très petit. Pour cela, il faut trouver une solution de complémentation du bilan fourrager. Le rendement est fortement pénalisé. Evaluez la part de maïs sur votre exploitation dans ce cas de figure pour mesurer l’impact sur le bilan fourrager.
Pour les éleveurs qui souhaitent ensiler du maïs précocément pour combler un déficit fourrager, mieux vaut : prioriser les maïs les plus impactés par les aléas climatique (faible taille, desséchement ; ces maïs seront plus difficiles à conserver dans l’année) ; adapter les rations : le maïs récolté précocement est plus riche en MAT mais plus faible en énergie, il faut donc réadapter la complémentation pour une courte période ; comme pour l’herbe, prioriser un ensilage en plein soleil pour optimiser la présence de sucres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde