Aller au contenu principal

Maïs ensilage : suivi des matières sèches

Les conseillers de la chambre d’agriculture et d’ACE effectuent un suivi de l’évolution de la matière sèche des maïs pour optimiser la date de récolte.

L‘éclatement du grain et le tassage sont les deux priorités du chantier de récolte de maïs ensilage.
L‘éclatement du grain et le tassage sont les deux priorités du chantier de récolte de maïs ensilage.
© Arvalis - Institut du végétal



Les suivis de matières sèches de maïs ensilage ont débuté mi-aout dans le département de la Somme. En moyenne, entre le 30 août et le 6 septembre, les maïs ont pris 2,5 points de MS. On constate immédiatement le refroidissement de la température la nuit. Pour continuer d’évaluer la date de récolte, il ne faut pas envisager plus de 2,5 points de MS par semaine.
L‘éclatement du grain et le tassage sont les deux priorités du chantier de récolte de maïs ensilage. Plusieurs tamis ou autre outils permettent d’analyser précisément ce critère, mais il existe une solution bien plus simple. Vous prenez 1 à 2 kg de maïs, vous le mettez dans un seau rempli d’eau. Après avoir mélangé, en laissant reposer, on arrive à séparer les grains (la phase amidon) de la plante. Les grains tombent dans le fond du seau, vous pouvez alors observer l’éclatement de tous les grains.
Une étude outre atlantique indique que 70 % des grains doivent être coupés en quatre minimum pour obtenir moins de 3 % d’amidon dans les bouses (à condition que la ration soit correctement établie). Pour environ 5-8 kg MS de bouse par vache par jour, on cherche à obtenir moins de 0,200 kg d’amidon. Cette donnée est analysable seulement en laboratoire, cependant, s’il y a fréquemment des grains dans les bouses, la valeur est largement dépassée.
Il faut prêter une attention toute particulière au tassement du silo. L’objectif est d’atteindre 220 kg MS/m3, pas évident à évaluer… Pour cela, il faut mettre tous les atouts de son côté pour assurer l’évacuation de l’air du maïs ensilage. Il faut adapter le tassage au débit de l’ensileuse. Aujourd’hui, presque la totalité des ensileuses permettent des débits de chantier de 3 ha par heure. Il faut assurer avec deux tasseurs minimum.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde