Aller au contenu principal

Manif du 27 novembre : une rencontre en haut lieu est-elle possible ?

Des responsables syndicaux à l'origine de la manifestation parisienne devraient être reçus dans quelques heures au ministère de l’Agriculture, en présence du ministre et d’un conseiller de l’Elysée.

© Actuagri

Le 27 novembre, la FNSEA et JA ont appelé une nouvelle fois les agriculteurs à se mobiliser. Comme le 22 octobre dernier, ils interpellent directement le président de la République et attendent des réponses de sa part. Ils dénoncent, les contraintes et les difficultés du secteur agricole : mise en place de zone de non-traitement (ZNT) autour des habitations, l’absence de prix rémunérateurs un an après la mise en place de la loi Egalim, les accords de libre-échange distorsifs.

Dans la nuit et tôt dans la matinée plus de 1 000 tracteurs ont convergé vers Paris à l’appel de la FNSEA et de JA, ils ont commencé à bloquer le périphérique parisien Intra-muros, c’est en milieu de matinée que plusieurs centaines d’agriculteurs se sont installés sur l’avenue des Champs Elysées, pour une action coup de poing. En début d’après-midi, les responsables syndicaux ont appelé leurs troupes à maintenir leurs positions que ce soit sur l’avenue ou sur le périphérique, et ce, afin de maintenir la pression jusqu’à ce que leurs messages soient entendus par le Gouvernement.

Une rencontre attendue avec l'Elysée et le ministère de l'Agriculture

Aux alentours de 15h30, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert s’est rendue sur les Champs Elysées. Une source interne indique que les responsables syndicaux devraient être reçus vers 17h au ministère de l’Agriculture, en présence du ministre et d’un conseiller de l’Elysée.

Ailleurs en France, des actions de mobilisation se sont également déroulées. En Loire Atlantique, Jeunes agriculteurs et la FDSEA ont mené une opération de vérification de l'étiquetage dans une grande surface. Les ardéchois ont bloqué l’A47 au niveau de Givors. A Clermont Ferrand, des agriculteurs ont investi le péage de Gerzat. Quelle soit l'issue des discussions et de la mobilisation, la journée risque d'être longue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde