Aller au contenu principal

Filière oeufs
Matines cessera ses activités « à l'automne »

La filiale du groupe Avril n'a pas trouvé de repreneur. 114 emplois et l'activité de plusieurs de ses sites de conditionnement sont menacés.

Matines oeufs
© V.F.

Le leader français des œufs coquilles Matines a présenté le 2 juin à ses salariés son « projet de cessation volontaire de la totalité de ses activités de conditionnement et de commercialisation d’œufs à destination de la grande distribution et de la restauration collective », a annoncé l'entreprise. « Confrontée depuis plusieurs années à d’importantes difficultés économiques », la société du groupe Avril n’a pas réussi à trouver de repreneur « en mesure d’assurer la pérennité des activités et des emplois ».

L’arrêt de ses activités « pourrait intervenir, à l’automne 2022, par la cession ou la fermeture de ses établissements », après les discussions avec les représentants du personnel et la procédure d’information-consultation.

Sur les trois centres de conditionnement de la marque, seul celui de Naizin (Morbihan) fait l’objet d’un «engagement de reprise» par Sanders (Avril). Matines cherche toujours un repreneur pour ses autres sites. La cessation d’activité de Matines pourrait conduire à « la suppression de 114 postes ». Matines s’engage à accompagner l’ensemble de ses salariés et à leur proposer « des offres de reclassement ou de mobilité ». L’entreprise promet aussi de « tout mettre en œuvre pour identifier des débouchés de substitution pour ses éleveurs-partenaires ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde