Aller au contenu principal

Filière oeufs
Matines cessera ses activités « à l'automne »

La filiale du groupe Avril n'a pas trouvé de repreneur. 114 emplois et l'activité de plusieurs de ses sites de conditionnement sont menacés.

Matines oeufs
© V.F.

Le leader français des œufs coquilles Matines a présenté le 2 juin à ses salariés son « projet de cessation volontaire de la totalité de ses activités de conditionnement et de commercialisation d’œufs à destination de la grande distribution et de la restauration collective », a annoncé l'entreprise. « Confrontée depuis plusieurs années à d’importantes difficultés économiques », la société du groupe Avril n’a pas réussi à trouver de repreneur « en mesure d’assurer la pérennité des activités et des emplois ».

L’arrêt de ses activités « pourrait intervenir, à l’automne 2022, par la cession ou la fermeture de ses établissements », après les discussions avec les représentants du personnel et la procédure d’information-consultation.

Sur les trois centres de conditionnement de la marque, seul celui de Naizin (Morbihan) fait l’objet d’un «engagement de reprise» par Sanders (Avril). Matines cherche toujours un repreneur pour ses autres sites. La cessation d’activité de Matines pourrait conduire à « la suppression de 114 postes ». Matines s’engage à accompagner l’ensemble de ses salariés et à leur proposer « des offres de reclassement ou de mobilité ». L’entreprise promet aussi de « tout mettre en œuvre pour identifier des débouchés de substitution pour ses éleveurs-partenaires ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde