Aller au contenu principal

Mérite agricole : une centenaire très dynamique !

L’amicale des membres du mérite agricole du Nord de la France a fêté ses 120 ans.

L’amicale compte plus de 400 membres honorés aux différents grades du mérite agricole.
L’amicale compte plus de 400 membres honorés aux différents grades du mérite agricole.
© AAP


L’Assemblée générale de l’Amicale des membres de l’Ordre National du Mérite agricole du Nord de la France se déroule alternativement dans chacun des 4 départements de couverture de l’association. Marc Dégardin, Président de l’amicale a tenu à rappeler que les administrateurs avaient décidé l’an dernier, de tenir en 2014 l’assemblée générale à l’Historial de Péronne, haut lieu de mémoire de la Grande Guerre. 2014 marque en effet un double anniversaire : le début des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale mais aussi le 120ème anniversaire de la création de l’amicale, la plus ancienne association de membres de l’Ordre National du Mérite Agricole en France, créée seulement 11 ans après le décret du 7 juillet 1883 instaurant l’Ordre National du Mérite agricole sur proposition du Ministre de l’Agriculture de l’époque, Jules Méline.
Le 13 mars dernier, l’assemblée générale a été naturellement précédée par la visite de l’Historial qui a permis aux membres de découvrir un musée entièrement rénové, avec des salles conçues pour expliquer très pédagogiquement les causes de ce conflit, la situation des principaux belligérants, les grands faits de la guerre et ses conséquences sur le pays, notamment sur l’agriculture du département de la Somme.

Valoriser les hommes et les femmes pour leur contribution au développement de l’agriculture
Au cours de l’assemblée générale, après les comptes rendu d’activités et financier présentés successivement par Jean-Claude Delmotte, ancien Directeur du Lycée agricole d’Abbeville et Jean Van Ghelder, le président Dégardin a insisté sur le but de l’association. «Notre Amicale vise à rassembler tous ceux qui ont contribué à promouvoir l’agriculture à l’échelon régional. Il faut faire en sorte que ceux qui se sont vus conférés une distinction dans l’ordre national du mérite agricole soient sensibles à l’honneur et aux devoirs qui leur échoient, complétait le président Dégardin. L’insigne symbolique par laquelle la nation désigne à divers degrés successifs les meilleurs serviteurs de l’agriculture, mérite la plus haute estime des citoyens». Forte de 1 300 adhérents au début du siècle, l’association a connu, suite à la première guerre mondiale, une baisse de ses effectifs. L’amicale recense aujourd’hui 401 adhérents. De la première assemblée générale en 1893 à nos jours, l’association n’a connu que 11 présidents.
Parmi ses activités, outre les assemblées et réunions statutaires, elle organise chaque année des conférences et des voyages : après un déplacement à Compiègne et un voyage à Bruxelles en 2013, elle propose à ses adhérents pour 2014 de visiter le 5 juin à Paris le palais d’Iéna, conçu par l’architecte Auguste Perret et siège du Conseil économique, social et environnemental avec le Président Jean-Paul Delevoye et de participer les 4, 5 et 6 septembre au spectacle du Puy du Fou.

Le poids du monde rural en danger

Invité à participer aux débats de l’association, Philippe Cheval, Conseiller général et Président du Pays Santerre-Haute Somme, a exprimé que le mérite agricole est une juste reconnaissance des valeurs des hommes et des femmes qui ont contribué, durant leur carrière professionnelle ou au cours de leur engagement en tant qu’élu, à développer et à promouvoir l’agriculture régionale. «Le monde rural est aujourd’hui en danger, s’est-il insurgé devant les membres de l’association. Sous prétexte de revoir la représentation des Conseils généraux en fonction du seul critère de population, on va réduire de façon considérable le pouvoir des cantons ruraux au profit des grandes villes !». Et de citer l’exemple de l’Est de la Somme qui risque de voir le nombre de cantons diviser par 2, alors que la ville d’Amiens va passer de 8 cantons à 14.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Les productions ne manquent pas dans le territoire de la CC2SO. Les équipes (ici Alain Defosse, président,  et Delphine Damay, en charge du PAT), misent sur le plan alimentaire pour booster la consommation de produits locaux, levier du «bien manger». 
Plan alimentaire à la CC2SO : belle opportunité pour les agriculteurs
Le plan alimentaire territorial qu’a initié la CC2SO prend forme. L’objectif principal est le «bien manger», indispensable à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde