Aller au contenu principal

Miscanthus : et si on créait une filière samarienne ?

Le 24 juin, la FDSEA 80 et sa commission «Diversification et développement collectif de la valeur ajoutée» organisent le colloque «Miscanthus, une opportunité agricole locale en perspective».

© Stephane leittenberger

Cette réunion d’information, de vulgarisation et d’échanges, est ouverte à toutes les personnes intéressées, autrement dit pas seulement aux agriculteurs. Plusieurs institutionnels, élus, coopératives ou encore des entreprises du BTP, ont été aussi invités, compte tenu des travaux d’innovation pour la vulgarisation de cette culture qui a de nombreux atouts. Plusieurs experts, tels que l’Inra, NovaBiom ou AgroTransfert RT interviendront pour donner une vision transversale et précise aux participants.
Cette réunion abordera la culture, de son implantation, ses aspects «recherche» jusqu’à ses valorisations actuelles et futures et les questions juridiques.
La finalité est de réunir l’ensemble des acteurs, qu’ils soient agriculteurs, industriels ou autres partenaires économiques afin de faciliter les échanges et de se poser la question d’un développement de cette filière dans notre département pour répondre aux débouchés actuels, mais aussi à venir, à travers les travaux d’innovation.
L’enjeu vaut le coup de se réunir et de réfléchir ensemble à cette nouvelle opportunité agricole et locale.

REACTION : Romain Dubois, président de la commission Diversification et développement collectif de la valeur ajoutée
«Nous devons être acteurs de nos filières»

«Si nous agriculteurs, nous attendons que nos partenaires, les industriels par exemple, fassent quelque chose et si, inversement, ils font de même, alors il ne se passera jamais rien.
La FDSEA de la Somme est pleinement à sa place pour organiser ce colloque. En étant à son initiative, nous jouons pleinement notre rôle afin de faire rencontrer les acteurs agricoles et les autres personnes potentiellement intéressées par la création d’une filière miscanthus samarienne.
Sans non plus tomber dans l’irréel, nous, agriculteurs, devons être acteurs de nos filières et saisir notre chance avec la finalité d’un retour de valeur sur nos exploitations.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde