Aller au contenu principal

Miss France 2021 n'est pas picarde... et c'est dommage

Ni la candidate représentant la Picardie ni celle représentant le Nord-Pas de Calais ne figuraient dans le tableau des 15 demi-finalistes hier soir à l'élection de Miss France 2021. Un concours finalement remporté par Miss Normandie, Amandine Petit.

Miss France 2021
Les candidates à l'élection de Miss France 2021, dont Tara de Mets, Miss Picardie 2020.
© SIPA Presse

Trop loin dans le classement pour espérer décrocher une place en finale. Tara de Mets, qui représentait l’ex-région Picardie dans le concours Miss France 2021 n’aura pas réussi à devenir la cinq Miss France originaire de Picardie, comme l’ont fait avant elle Lyne Lassalle (1936), Sylviane Carpentier (1953) et plus récemment Elodie Gossuin (2001) et Rachel Legrain-Trapani (2007).

Une finale sans les Hauts-de-France

Originaire de Clermont (60) et étudiante en médecine à Amiens (80) avec l’ambition de devenir chirurgienne, Tara de Mets a été élu Miss Picardie le 11 octobre dernier à l’Elispace de Beauvais devant 1 400 spectateurs. Malgré une « tête bien faite » et son physique, elle ne fera toutefois pas partie des 15 demi-finalistes retenues par le jury pour la phase finale et le vote du public.

Miss Nord-Pas de Calais 2020, Laura Cornillot subit le même sort. L’aventure s’arrête alors vers 23h15 pour les deux ambassadrices des Hauts-de-France.

Un rôle d’ambassadrice

Pourquoi est-ce toujours opportun et agréable d’avoir une Miss régionale candidate à l’élection de Miss France ? Parce que tout au long du parcours qui doit l’emmener jusqu’au jour J du concours, la jeune femme ne porte pas seulement une écharpe mentionnant la région qu’elle représente. Elle en est aussi une ambassadrice. Ce rôle, Tara de Mets l’avait bien en tête et s’y prêtait avec joie jusqu’à hier soir.

Au lendemain de son élection en tant que Miss Picardie, elle déclarait en effet sur son compte Instagram « être sur un petit nuage » et appelait ses fans à la soutenir pour « décrocher la couronne de Miss France 2021 afin de faire briller la Picardie ! ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde