Aller au contenu principal

Mobilisation agricole demain contre la politique environnementale de l'Europe

FDSEA et Jeunes Agriculteurs de la Somme se donnent rendez-vous le vendredi 21 janvier dans le centre-ville d'Amiens pour alerter le grand public sur les conséquences de la politique environnementale de l'Union Européenne.

manifestation
© Pauline Garaud

« N'importons pas l'agriculture que nous ne voulons pas ». Ce slogan, on le connait bien puisque c'est celui de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs qui n'hésitent pas à la brandir lorsqu'ils estiment que les règles et normes qu'on leur impose viennent contrarier leurs modèles de production tandis que les frontières s'ouvrent à des produits aux cahiers des charges moins restrictifs.

Alors que la ville d'Amiens accueille jusqu'au 22 janvier une réunion informelle des ministres européens de l'Ecologie pour échanger autour de quatre thématiques -, « décarbonation de l'économie et de la société, biodiversité, produits chimiques et économie circulaire » selon l'entourage de la ministre - la profession agricole samarienne organise une rencontre citoyenne ce vendredi 21 janvier, place Gambetta de 11h à 14h, dans le centre-ville. L'objectif de cette mobilisation ? « Dénoncer le double visage de la politique de la ministre française de la Transition écologique, Barbara Pompili », et par extension, du gouvernement.

Alors que notre pays se veut volontariste, ré-ambitionne la souveraineté alimentaire, se dote de plans de relance pour relocaliser la production et transformer énergétiquement notre économie, pour l'agriculture c'est contraintes, interdictions, sanctions et disparition

Pour les deux syndicats agricoles, les impacts des politiques appliquées à l'agriculture – qu'elles soient française ou européenne -, sont multiples : « alourdissement des contraintes et risque de disparation de certaines cultures ; importations à vil prix et à vile valeur environnementale ; stigmatisation d'une agriculture performante et vertueuse ; accélération de la disparation des agriculteurs... »

Tout au long de la matinée, des représentants de la FDSEA, des Jeunes Agriculteurs et des filières agricoles expliqueront leurs revendications. « Alors que notre pays se veut volontariste, ré-ambitionne la souveraineté alimentaire, se dote de plans de relance pour relocaliser la production et transformer énergétiquement notre économie, pour l'agriculture c'est contraintes, interdictions, sanctions et disparition », s'étonnent les organisateurs de cette manifestation.

La mobilisation s'annonce bon enfant puisque les agriculteurs ont prévu d'occuper l'espace avec des produits agricoles issus de leurs exploitations – pommes de terre, œufs, lait... -, qu'ils distribueront aux passants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Entre l’activité de la ferme et la conduite du car, Pascal Degand a trouvé un bon équilibre.
Conducteur de bus et agriculteur, la double-activité heureuse
Chaque jour de la semaine, 250 bus Transdev-CAP (Les Courriers automobiles picards) sillonnent les routes régionales,…
De Tailly-l’Arbre-à-Mouches à la feria d’Alès en stop
Trois jeunes filles de Tailly-l’Arbre-à-Mouches se sont lancé le défi un peu fou de rejoindre en stop la féria d’Alès, dans les…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde