Aller au contenu principal

Moisson 2019 : un début encourageant

28 juin 2019 : date du lancement de la moisson 2019 avec la récolte des orges d’hiver. Le point sur les premiers résultats.

La récolte des orges d’hiver a démarré fin juin et devrait se terminer ce week-end.
La récolte des orges d’hiver a démarré fin juin et devrait se terminer ce week-end.
© A. P.



Les moissonneuses-batteuses ont récemment fait leur apparition dans les parcelles agricoles, signe que la moisson 2019 a bel et bien démarré. En effet, dès le 28 juin, les premières bennes d’escourgeon sont arrivées dans les silos et, depuis, la récolte se poursuit au fil de la maturité des parcelles. Elle devrait se terminer au mieux ce week-end, ou en début de semaine prochaine pour les derniers.
La récolte des céréales démarre donc cette année une semaine plus tard qu’en 2018. Signe d’un retour vers une année dite plutôt normale, avec une moisson qui, pour l’instant, se déroule dans de très bonnes conditions. «Les conditions météorologiques sont plus que favorables, ce qui permet aux agriculteurs de livrer des grains mûrs et secs», explique Frédéric Toullet, chef des régions Sud et Est de la coopérative agricole Noriap.
Côté rendement, que ça soit la coopérative agricole Calipso, Noriap ou Sana Terra, tous annoncent des rendements très hétérogènes, variant entre 70 et 100 quintaux de l’hectare (qx/ha). «Les rendements peuvent varier en fonction du type de sol, de la variété implantée, mais également des conditions météorologiques et notamment de la pluviométrie», explique le chef de région. En effet, dans les fonds de vallée, les escourgeons ont souffert du froid et certains épis ont gelé. Tandis qu’à d’autres endroits, les escourgeons ont souffert du manque d’eau en mars et en avril car, selon le type de sol, la réserve utile en eau n’est pas la même. Ainsi, «les zones de sables ont plutôt souffert du sec», confie Jean-Charles Denis, directeur de Calipso, comme en petite terre,  alors qu’en bonne terre, «terre de limon profond, les orges ont moins souffert du sec et expriment un meilleur rendement», ajoute Jean-François Florin, directeur de Sana Terra. Quoi qu’il en soit, tous s’accordent pour dire que la moyenne de rendement devrait se situer aux alentours de 85 à 90 qx/ha.
Côté qualité, les coopératives la qualifie de «correcte». «Le poids spécifique des orges d’hiver est correct et est aujourd’hui en moyenne à 65 kg par hectolitre», annonce la coopérative agricole Calipso. La teneur en protéines est elle aussi satisfaisante, même si parfois «celle-ci peut être un peu faiblarde pour certaines orges brassicoles, avec un PS moyen de 10», explique Jean-François Florin.
Petite aparté, concernant les nouvelles variétés, avec une bonne surprise : la variété KWS Faro, variété d’orge de brasserie, 6 rangs, inscrite en 2018, semble cette année bien s’en sortir.

Pois d’hiver, blés et colzas
En parallèle, la récolte des pois d’hiver a, elle aussi, démarré. «Les rendements varient à ce jour entre 50 et 70 qx/ha, avec une moyenne qui devrait terminer autour de 58 qx/ha», précise Frédéric Toullet. Des rendements très corrects, au-dessus de la moyenne française, mais aussi meilleurs que l’an passé.
Quant aux blés et aux colzas, leur récolte ne devrait plus trop tarder. «Au plus tôt, après le 15 juillet», annonce Noriap, mais plus généralement aux alentours du 20 juillet pour les autres organismes stockeurs. Le potentiel exprimé de ces céréales semble à ce jour correct. Mais les dernières chaleurs auront-elles un impact sur le rendement et la qualité de ces céréales ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde