Aller au contenu principal

Monsanto: «excuses» du groupe Bayer, plainte du Monde

Le quotidien Le Monde a annoncé, le 10 mai, sa décision de «porter plainte contre X», après avoir fait écho de l'existence d'un document, réalisé par un cabinet de lobbying recruté par Monsanto, où seraient fichés «deux cents» personnalités publiques, dont plusieurs de ses journalistes, selon leur «position sur le glyphosate». Selon le journal, ce fichier a été élaboré «fin 2016» pendant le débat sur le renouvellement, au niveau européen, de l'autorisation de mise sur le marché de l'herbicide. Pour Le Monde, ce fichage est «illégal». «Le code pénal interdit la constitution de toute base de données à caractère personnel faisant apparaître les opinons politiques et philosophiques d'une personne sans son consentement», précise le journal. La justice française a ouvert une enquête. Bayer a présenté le 11 mai ses excuses. «Nous comprenons qu'un tel projet ait suscité des inquiétudes et des critiques», a écrit le groupe. «Ce n'est pas la manière avec laquelle Bayer chercherait à dialoguer avec les différents groupes d'intérêt et la société et nous présentons en conséquence nos excuses», a-t-il ajouté en affirmant "ne tolérer aucun agissement qui soit contraire à l'éthique».

Didier Guillaume «ravi» d'être classé parmi les «détracteurs»

Le ministre français de l'Agriculture, Didier Guillaume, s'est dit «ravi» d'avoir été classé dans la catégorie des «détracteurs» par le géant de l'agrochimie Monsanto. «Je suis absolument ravi que mon nom soit apparu dans Monsanto, non pas pour ma gloriole personnelle, mais comme un certain nombre de (membres de) l'opposition française, de gauche et d'ONG, me traitaient comme ministre de Monsanto et ministre des pesticides, que Monsanto me mette dans la liste comme ennemi de l'entreprise, ça me rassure plutôt», a-t-il déclaré le 11 mai à Tokyo, en marge d'un déplacement pour le G20-agriculture. Aucune décision n'a été prise pour l'instant quant à un éventuel dépôt de plainte, a-t-il ajouté. «Ma position est très claire: il faut sortir des pesticides, du glyphosate», a insisté Didier Guillaume. «Il ne faut pas avoir d'état d'âme mais il ne faut laisser personne sans solution. C'est la raison pour laquelle nous mettons beaucoup de forces dans la recherche pour trouver des alternatives aux pesticides», a-t-il souligné.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
«Soulagement» pour les agriculteurs futurs méthaniseurs d’Ailly-sur-Somme
Après une consultation publique houleuse, et plusieurs modifications pour tenter de contenter tout le monde, le projet d’unité de…
Poulehouse se grille avec ses partenaires
Partageant largement sur les réseaux sociaux son différend avec le groupe coopératif Noriap, sa filiale Cocorette et Œufs Nord…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Pour le sénateur Demilly, Mousline est « essentielle pour l'est de la Somme »
Le 28 octobre, le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Mousline, a annoncé que les activités de production et de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde