Aller au contenu principal

Mutualiser les tracteurs pour réduire les charges

Le tracteur en Cuma serait une des solutions pour réduire les charges de mécanisation et accéder à de nouvelles technologies. Précision avec la FRCuma des Hauts-de-France.

Rencontre hivernale de la FRCuma à Le Parcq, le 24 janvier.
Rencontre hivernale de la FRCuma à Le Parcq, le 24 janvier.
© D R

La mécanisation représente environ 30 % des charges totales d’une exploitation. Et parmi les différents postes, c’est la traction qui coûte le plus cher (50 €/ha), soit environ la moitié des charges de mécanisation. C’est ce que rappelait Christophe Guille, ingénieur conseil, lors de la première des six rencontres hivernales organisées par la FRCuma Hauts-de-France, à Le Parcq, dans le Pas-de-Calais. Daniel Desruelles, directeur de la FRCuma, va plus loin : «50 % du matériel dans les exploitations des Hauts-de-France est superflu. Il va falloir maîtriser les charges de mécanisation, tout en continuant à se moderniser.» Un véritable challenge.
Dans la région, on dénombre 407 tracteurs de Cuma, soit en moyenne deux tracteurs par Cuma. «La moitié des Cuma n’en a pas, et certaines en ont jusqu’à seize», précise Christophe Guille. La puissance moyenne de ces tracteurs est de 157 CV (de 70 à 400 CV) et ils sont âgés de 4,7 ans en moyenne. Le prix moyen s’élève à 70 000 €. «Pour un tracteur de moins de deux ans, le coût moyen est de 22 € par heure, hors gasoil et hors chauffeur», souligne le conseiller...

Retrouvez dans l’article :
L’accès aux nouvelles technologies
«Les gens doivent se lancer !»

Hivernales : les prochaines dates à retenir

Chiffres clés

L’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
La période de l’intercampagne est propice pour nettoyer et désinfecter locaux et matériels.
Pommes de terre : faire le grand nettoyage de printemps
Si cela n’a pas déjà été fait lors de la dernière intercampagne, il faut absolument procéder cette année  à un grand nettoyage…
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde