Aller au contenu principal

Noriap et Cocorette amplifient leur partenariat

Le groupe coopératif Noriap annonce aujourd'hui, mercredi 18 mars, renforcer sa présence dans le capital du groupement Cocorette.

Cocorette commercialise 700 millions d'oeufs, dont 80% d'alternatifs.
Cocorette commercialise 700 millions d'oeufs, dont 80% d'alternatifs.
© Réussir

Pour les 600 éleveurs sous contrat avec Cocorette, cela ne devrait pas changer grand chose. En revanche, l'augmentation de la participation du groupe coopératif Noriap dans le capital du groupe Cocorette sera doute d'un accélérateur de développement. Noriap en détenait jusqu'alors 33%.

Dans le communiqué publié aujourd'hui par Noriap, la direction du groupe coopératif estime que cette prise de participation majoritaire doit « donner au groupe Cocorette les moyens financiers d’assurer son developpement, pour parvenir a une commercialisation de l’ordre d’1 milliard d’œufs sous 3 ans, sur un marche de la GMS qui bascule de plus en plus vers les œufs alternatifs (…) L’ambition est de constituer au cote de Pascal Lemaire un socle actionnarial cooperatif diversifie integrant les differents acteurs regionaux de production ».

700 millions d'oeufs produits

A la tête de l'entreprise Cocorette, pas de changement non plus : « Pascal Lemaire continue de porter ce projet », indique Noriap, en laissant M. Lemaire à la présidence du groupe.

Cocorette, c'est un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros en 2019, 6 sites de conditionnement (Doullens, Breteuil, Arras, Valence, Montauban, Nancy) et une casserie d’œufs en Bretagne, une production contractualisée d'oeufs de 700 millions, dont 80% d'oeufs alternatifs (œufs plein air, œufs bio et œufs Label Rouge) pour être dans l'ère du temps.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde