Aller au contenu principal

Noriap prépare l’avenir avec ses jeunes adhérents

Les assemblées de section donneront la parole aux jeunes agriculteurs de la coopérative.

© AAP

Les sections d’associés-coopérateurs de la coopérative se réuniront à partir de mi-novembre à la suite de la tenue de l’assemblée des associés non-coopérateurs.
Particularité au sein du système coopératif agricole, les salariés ont la possibilité d’acquérir des parts sociales et à ce titre, forment le collège des associés non-coopérateur de Noriap, représenté au conseil d’administration par deux administrateurs. Ce collège a ainsi son assemblée, laquelle se déroulera le 14 novembre à la suite de la visite de l’usine d’aliments d’Albert.
Pour les associés-coopérateurs, le thème retenu par les élus est "Noriap prépare l’avenir avec ses jeunes adhérents".
Pour illustrer le sujet, lors de chaque assemblée, de jeunes coopérateurs prendront la parole pour présenter les actions de la coopérative en faveur des jeunes agriculteurs. Ils échangeront en direct avec les élus et la direction sur des thèmes importants pour leur métier de producteur et le service apporté par la coopérative.
Le président de Noriap, Jean-François Gaffet profitera de ces assemblées pour présenter, aux adhérents, en avant-première, les grands axes du projet stratégique de la coopérative à horizon 2020.


Le calendrier des assemblées de section dans la Somme

Nord : mercredi 19 novembre à 10 h à Flixecourt
Sud : mardi 25 novembre à 15 h 30 à La Faloise
Est : mercredi 26 novembre à 15 h 30 à Pertain
Ouest : vendredi 28 novembre à 10 h à Oisemont

INTERVIEW

Jean-François Gaffet, président de Noriap

«La coopérative a pour tradition de proposer une place aux jeunes»

Noriap démarrer ses assemblées de section, que représentent pour vous ces événements régionaux ?
Les assemblées de section sont des rencontres incontournables entre les adhérents et la gouvernance de leur coopérative. Chez Noriap, nous soignons au maximum ces rendez-vous pour apporter des informations sur la gestion et l’actualité de la coopérative en toute transparence.

Cette année, vous avez choisi les thèmes des jeunes et de l’avenir de la coopérative. Pourquoi ?
Il faut se préoccuper en permanence des jeunes agriculteurs qui s’installent et démarrent leur entreprise. C’est une tradition de la coopérative de proposer une place aux jeunes. Cette année, douze jeunes volontaires entament un programme de formation proposé par Noriap. Lors des assemblées de section, nous avons souhaité que chacun de ces jeunes intervienne pour nous interroger en direct sur ses préoccupations de coopérateur engagé.
Nous parlerons aussi d’avenir à travers les grands axes de développement que le conseil d’administration a décidé d’engager pour les cinq ans à venir.

Parlerez-vous de la récolte 2014 et de la campagne de commercialisation ?
Oui évidemment, lors de chaque assemblée de section nous présentons l’actualité des marchés. Cette année, compte tenu du contexte très particulier nous consacrerons une large part de nos réunions à présenter la situation de la collecte de la coopérative, la gestion de la qualité et de la campagne de commercialisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
«Soulagement» pour les agriculteurs futurs méthaniseurs d’Ailly-sur-Somme
Après une consultation publique houleuse, et plusieurs modifications pour tenter de contenter tout le monde, le projet d’unité de…
Poulehouse se grille avec ses partenaires
Partageant largement sur les réseaux sociaux son différend avec le groupe coopératif Noriap, sa filiale Cocorette et Œufs Nord…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Pour le sénateur Demilly, Mousline est « essentielle pour l'est de la Somme »
Le 28 octobre, le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Mousline, a annoncé que les activités de production et de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde