Aller au contenu principal

Noriap : une année de confirmations

Le groupe avance dans son plan d’action, montrant sa capacité à construire de la valeur ajoutée au service de ses adhérents.

J.-F. Gaffet, président de Noriap : «des stratégies partenariales».
J.-F. Gaffet, président de Noriap : «des stratégies partenariales».
© AAP

C’est dans un amphithéâtre comble à Amiens Mégacité que Noriap a tenu le 13 décembre dernier sa réunion d’information concluant le cycle des assemblées de section. Jean-François Gaffet et Martin Migonney, président et directeur général de Noriap, ont retracé les faits marquants de la coopérative au cours de l’exercice écoulée, et les ont inscrits dans une perspective à moyen et long terme.

Confirmation de la performance
L’année 2011-2012 a vu le groupe réaliser une collecte de 1 174 000 tonnes, dont 76% de ces volumes étaient réalisés en blé. Sur cette production, le groupe commercialise notamment à 51% vers l’amidonnerie, 27% vers la meunerie et 12% vers le portuaire. Le prix moyen en blé de qualité s’est établi à 185 €/T.

Confirmation des partenariats
L’exercice clos a également confirmé les stratégies partenariales annoncées l’an dernier. Et de citer Cobalyo (activités de distribution professionnelle des groupe Noriap et Axereal), Sillage (union de commercialisation Noriap – Cap Seine – Capsom – Coop de Luneray), Seliance (union de semences Noriap – CapSeine), Yseo (union Noriap – Sodiaal Nord pour l’approvisionnement et les services en élevage) ; chacun de ces partenariats connaissant pour l’heure une pertinence et une rentabilité au moins conforme aux prévisions.

Confirmation des investissements
Après l’inauguration du silo de Fleury et la mise en chantier du nouveau siège de la coopérative, le groupe annonce le déploiement d’un plan d’investissement de 70 millions d’euros sur quinze ans pour moderniser et adapter la structure de collecte de la coopérative sur son territoire. Ainsi, un nouveau silo d’une capacité de 30 000 tonnes sera opérationnel en 2013 à Hautvillers Ouville, avant d’envisager l’acheminement d’une deuxième tranche à Fleury en 2014. D’autres investissements verront le jour par la suite.
Si chaque participant a pu mesurer l’avancement du groupe dans son plan d’action, cela mettait d’autant plus en lumière deux éléments forts et pouvant servir de repère dans un contexte économique général compliqué : l’organisation économique et humaine des systèmes coopératifs et sa capacité à construire de la valeur ajoutée concrète au service de ses adhérents et des territoires.
Un préambule motivant avant l’intervention de Christian Saint Etienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde